Publicité

Bénin : 05 choses à retenir du Conseil national du parti d'opposition « Les Démocrates»

Au Bénin, le parti d'opposition «Les Démocrates» a organisé le samedi 22 juillet 2023 son Conseil national à Porto-Novo. Plusieurs résolutions ont été adoptées par ce parti dirigé par le député Éric Houndété. Libération des détenus politiques, lutte contre le terrorisme, dialogue politique…. Voici cinq choses (05) à retenir du Conseil national du parti «Les Démocrates».

Le président du parti «Les Démocrates», Éric Houndété.

Le président du parti «Les Démocrates», Éric Houndété.

CONSEIL NATIONAL DU PARTI LES DEMOCRATES DU 22 JUILLET 2023

 

DECLARATION FINALE


 

Ce jour, samedi vingt-deux juillet deux mil vingt-trois, les responsables et militants du parti politique « Les Démocrates » se sont réunis en Conseil National à Porto-Novo autour du thème : Défis des élections générales de 2026, les militants au cœur de l’action.


 

Ce thème qui a fait l’objet d’une communication a permis aux militants d’appréhender leurs responsabilités dans la perspective des prochaines échéances électorales.


 

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par le mot de bienvenue du Président du comité préparatoire, les messages des leaders et représentants des partis politiques légalement enregistrés et le discours d’ouverture du président du parti, l’honorable Éric Houndete qui a saisi l’occasion pour remercier les militants venus des soixante-dix-sept communes du territoire national pour leur sens élevé d’engagement. Il a martelé avec force et conviction, que le parti Les Démocrates est aujourd’hui la seule alternative qui permettra de réaliser l’alternance en 2026 pour combler les attentes du peuple béninois. Pour cet objectif, aucun sacrifice ne sera de trop va-t-il conclure.


 

Le Président d’Honneur du parti, son Excellence Docteur Yayi Boni a rehaussé de sa présence le Conseil National. Il a suivi et fait des apports qualitatifs au cours du lancement du site Web du parti « Les Démocrates ». Ce site Web donnera une grande visibilité au parti et pourra permettre aux militants de suivre au quotidien les activités menées par le parti.


 

Les travaux du Conseil National ont été marqués notamment par la présentation du rapport d’activités de la Coordination Nationale par le Secrétaire Administratif M. Kamar Ouassagari. Le Conseil national a, après avoir félicité la qualité du rapport d’activités et fait des amendements, validés par acclamation ledit rapport.


 

A la suite du Secrétaire Administratif, la communication sur la situation sociopolitique du pays présentée par le président du groupe parlementaire du parti Les Démocrates, l’honorable Nourénou Atchade a abordé en substance les dérives du pouvoir actuel qui a fait l’option délibérée de compromettre dangereusement les principes démocratiques, l’état de droit et la paix dans notre pays.


 

Cette communication a d’ailleurs donné lieu à plusieurs résolutions qui se présentent comme suit :


 

1- Résolution sur la libération des détenus politiques et le retour des exilés : Le conseil national, très préoccupé du sort qui est fait à nos compatriotes en prison et en exil par la seule volonté du régime en place depuis 2016, lance un appel solennel aux députés de tous bords confondus, aux institutions de la République, notamment au Président de la République, les invitant à un sursaut national, qui privilégie l’intérêt supérieur de la nation afin que la loi d’amnistie soit votée, promulguée et exécutée pour le bonheur du peuple béninois.


 

2- Résolution sur le terrorisme et l’extrémisme violent : Le conseil national manifeste son indignation face aux attaques terroristes répétées dans la partie septentrionale du pays et impute la totale responsabilité au régime dit de la rupture qui depuis 2016 a fait l’option d’opposer les fils et filles de ce pays dans une gouvernance approximative et des pratiques de discrimination et de frustration.


 

Le conseil recommande au gouvernement de privilégier une approche holistique dans la lutte contre le terrorisme et de faire siennes les recommandations de la Cedeao en matière de lutte contre le terrorisme qui demande aux Etats d’intensifier les pratiques démocratiques telles que consacrées dans son Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance et de s’assurer que les droits de l’homme, tels que consacrés dans la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples de 1981, dans les diverses conventions de l’Onu, dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, sont garantis pour chaque individu et d’interdire la torture sous toutes ses formes et manifestations et les autres traitements dégradants et inhumains …


 

3- Résolution sur l’exclusion politique sous toutes ses formes du parti Les Démocrates du cadre institutionnel du Bénin: Le conseil national manifeste sa désapprobation totale face aux manœuvres et actes qui consacrent l’exclusion du parti Les Démocrates du cadre institutionnel du Bénin et exige sa présence au niveau des institutions qui ont la charge des élections générales de 2026 dont l’Anip qui en est l’une des chevilles ouvrières est dirigée par un expatrié dont on connait les dérives autoritaires dans son pays. Le conseil national rend responsable le gouvernement de la rupture des déconvenues qui découleraient du non-respect de l’approche d’inclusion du parti Les Démocrates dans le processus de gestion des élections générales en 2026.


 

4- Résolution de soutien aux producteurs dans la lutte contre la destruction de l’économie agricole : Le conseil national à ce titre fait le serment de mener tout le combat nécessaire en vue d’éviter une misère chronique aux braves producteurs et la pauvreté dans notre pays. Il exige du gouvernement l’ouverture sans condition du marché béninois aux étrangers en vue de permettre aux producteurs de vendre leurs produits aux meilleurs offrants.


 

5- Résolution sur le dialogue politique : Le conseil national réitère à titre préventif aux pouvoirs publics, sa requête de dialogue politique national qui regroupera tous les partis politiques sans exclusion avant les prochaines élections générales afin de pacifier le pays avant cette échéance inédite.


 

Une motion de protestation contre la cour constitutionnelle a été lue et adoptée par le Conseil National. Ladite motion fait état de l’indignation du parti Les Démocrates face au niveau critique de la vassalisation de nos institutions en l’occurrence la cour constitutionnelle dont les décisions sont sans recours et appelle les membres nouvellement installés à plus de sagesse dans la prise de leurs décisions pour préserver les vertus démocratiques, l’état de droit et la paix dans notre pays. Les enjeux des prochaines élections générales l’exigent à tous égards.


 

 Le Conseil National a en outre félicité les vingt-huit (28) députés du parti « Les Démocrates », qui malgré leur statut minoritaire n’ont de cesse marquer leur détermination pour la défense de l’intérêt du peuple béninois. Les députés du parti Les Démocrates sont en effet, les vingt-huit hirondelles qui annonceront le printemps de la restauration de la démocratie béninoise.


 

Pour finir, le Conseil National a retenu le 14 et 15 octobre 2023 à Parakou pour l’organisation du prochain Congrès Ordinaire.


 

Fait à Porto Novo le 22 Juillet 2023

 

Le Conseil National

 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Atacora Hassane

Nous ne voulons que des panafricaniste au pouvoir dans nos états en Afrique Au l'opposition n'a jamais mentionné l'affaire de la suppression du Franc CFA, et les accords de coopération avec la France et ses alliés en Europe et en Occident les LD au Bénin ne sont que des multitude partis politiques servant les occidentaux Les peuples Africains doivent se réveiller vite comme ceux du Mali, du Burkina et de la Centrafrique...

26-07-23 à 04:40

Pacôme

Courage a vous 💪

24-07-23 à 09:57

Laisser un commentaire