Publicité

Éducation au Bénin : voici les modalités de reversement de 9051 enseignants contractuels de l’État admis à l’évaluation-diagnostic

Le gouvernement béninois a désormais défini les modalités de reversement des enseignants contractuels de l’État admis à l’évaluation-diagnostic. Ces modalités ont été rendues publiques après le Conseil des ministres de ce mercredi 19 juillet 2023.

Image d'illustration

Image d'illustration

Modalités de reversement des enseignants contractuels de l’État admis à l’évaluation-diagnostic dans les différents cadres d’emplois des fonctionnaires.

 

Pour rappel, le diagnostic du secteur de l’éducation avait mis en exergue la baisse continue du niveau des apprenants du primaire comme ceux du secondaire puis fait apparaître l'insuffisance de professionnalisme de bon nombre d’enseignants, malgré les multiples renforcements de capacités dont ils ont bénéficié.

 

Dans la recherche de solutions adéquates pour corriger cette contre- performance et relever la qualité des enseignements, le Conseil des Ministres avait décidé, entre autres mesures, de procéder à une évaluation collective des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire général, en service au 31 décembre 2007 et reversés au 1er janvier 2008, en agents contractuels de l'État. 

 

Conformément à ses engagements lors de l’organisation de ladite évaluation en 2019, le Conseil, à la suite des rapports faits sur le sujet, a également décidé du reversement des enseignants des deux sous-secteurs ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à dix (10) sur vingt (20) à l’issue de l’évaluation, soit 9051 enseignants sur les 17.810 ayant composé.

 

Ainsi, les enseignants concernés possédant le titre de qualification professionnelle requis pour l’accès aux corps indiqués seront reversés, grade pour grade, à compter du lendemain de la date de l’évaluation-diagnostic et sont dispensés du stage probatoire.

 

Quant à ceux qui ne disposent pas de titre de qualification professionnelle, ils seront reversés comme élèves-fonctionnaires et conserveront leurs salaires. Il appartiendra ensuite aux ministères dont ils relèvent de prendre les dispositions appropriées pour l’organisation de la formation professionnelle à leur intention, en vue de l’obtention du titre de qualification requis.

Dans la même catégorie
Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Le pasteur Marcello Tunasi et son épouse Blanche Tunasi

Pasteur Marcello Tunasi : son émouvant témoignage sur les circonstances du décès de son épouse Blanche

Lors des funérailles de son épouse Blanche, le pasteur Marcello Tunasi a partagé avec émotion lundi 17...

Publicité

Commentaires

ALLOGNON Jasmine

La patience est un chémin d'or, que la volonté du seigneur soit faite

24-07-23 à 04:34

GNAMMI Samuel

Dans le même temps certains vacataires aujourd'hui AMEétaient admis à cette évaluation diagnostique .Quel est leur sort?Que la justice soit faite car nous sommes dans un État de droit. Merci

20-07-23 à 01:54

GANGBE GEORGES

félicitations au gouvernement de son excellence le président Patrice Talon

19-07-23 à 02:58

Laisser un commentaire