Publicité

Bénin-Nigeria : Patrice Talon reçoit le milliardaire Aliko Dangoté à Cotonou

Ce mercredi 12 juillet 2023, le milliardaire nigérian, Aliko Dangoté est arrivé dans l'après-midi à Cotonou, la capitale économique du Bénin. L'homme d'affaires nigérian va rencontrer le président Patrice Talon avec qui il entretient des relations compliquées.

Le président béninois Patrice Talon, son homologue rwandais Paul Kagamé et le milliardaire nigérian Aliko Dangoté en 2016

Le président béninois Patrice Talon, son homologue rwandais Paul Kagamé et le milliardaire nigérian Aliko Dangoté en 2016

Une première rencontre entre le président Patrice Talon et l'homme d'affaires nigérian Aliko Dangoté. Au Palais de la Marina à Cotonou, le chef de l'Etat Patrice Talon reçoit Aliko Dangoté ce mercredi 12 juillet 2023. Le président directeur général du groupe Dangoté est arrivé dans l'après-midi de ce mercredi à Cotonou à bord de son jet privé. L'information est rapportée par plusieurs médias béninois.

 

Cette rencontre avec Aliko Dangoté intervient moins de cinq jours après la visite à Abuja du président béninois Patrice Talon à son homologue nigérian Bola Tinubu. Les relations entre l'homme d'affaires nigérian Aliko Dangoté et le président béninois ont été compliquées ces dernières années. 

 

Le chef de l'Etat béninois avait été très critiqué au Bénin après l'inauguration d'une des plus grandes raffineries d'Afrique construite au Nigéria par Aliko Dangoté. Plusieurs chefs d'États ouest-africains étaient présents à cette inauguration, mais l'absence du président Patrice Talon avait fait polémique au Bénin. 

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

ADAMOU ABDOULAYE MOHAMED

Je pense que les présidents Africains ont raison d'une part car ils peuvent se racheter dans le troisième mandat pour que la paix règne et demeure dans les pays en d'autres termes il n'y a pas celui là qu'on qui va rester dans cette foteil présidentielle et vouloir se lever

14-07-23 à 10:32

Joseph

Vous voulez présenter les deux hommes, utilisez plutôt la recomposition des images des deux et non une ancienne photo d'ensemble faite depuis 2016.

13-07-23 à 12:07

Joseph

La photo choisie pour présenter l'article est ancienne. A tualisez les photos ou à défaut, essayez de recomposer les images si vous voulez forcément en utiliser.

13-07-23 à 11:58

Alla Firmin

Une bonne rencontre, vivement qu'une bonne chose en sorte

12-07-23 à 10:25

Alla Firmin

Une bonne rencontre, vivement que une bonne chose en sorte

12-07-23 à 10:23

Esso Maurice

C'est bien

12-07-23 à 09:36

Esso Maurice

C'est bien

12-07-23 à 09:36

Esso Maurice

C'est bien

12-07-23 à 09:36

Esso Maurice

C'est bien

12-07-23 à 09:36

bachiroudjiddel

Good

12-07-23 à 08:02

bachiroudjiddel

Good

12-07-23 à 08:01

Gabriel

Une chose est claire c'est pour la paix que la constitution est élaborée Respecter la constitution c'est aimé son pays

12-07-23 à 06:05

Salami

Nous invitons vivement les chefs d'État Africains à respecter les constitutions telles qu'elles se doivent pour préserver la paix dans les pays

12-07-23 à 05:17

Manu

Les chefs d'états Africains n'ont qu'à penser véritablement œuvrer pour la paix et le développement Surtout , touchez pas aux constitutions

12-07-23 à 05:12

Laisser un commentaire