Publicité

Nigeria : Bola Tinubu appelle les Nigérians à plus de sacrifices après la suppression des subventions sur le carburant

Bola Tinubu, le président du Nigeria a invité ce lundi 12 juin 2023 les Nigérians à plus de sacrifices en échange d'investissements ultérieurs après que son gouvernement a mis fin à la subvention sur le carburant.

Bola Ahmed Tinubu, le président du Nigeria

Bola Ahmed Tinubu, le président du Nigeria

Élu en février lors d'un vote très disputé, Bola Tinubu, lors de son investiture le lundi 29 mai 2023, a appelé à la suppression de la subvention sur le carburant au Nigeria. Depuis lors, le prix du litre d'essence à la station s'est envolé au Nigeria.

 

Dans une émission diffusée ce lundi 12 juin 2023 à l'occasion de la Journée de la démocratie au Nigeria, Bola Tinubu a déclaré que la fin des subventions était une nécessité douloureuse pour le bien-être économique du pays.

 

"Péniblement, je vous ai demandé, mes compatriotes, de vous sacrifier un peu plus pour la survie de notre pays. Pour votre confiance et votre foi en nous, je vous assure que votre sacrifice ne sera pas vain. Le gouvernement que je dirige vous remboursera par des investissements massifs dans les infrastructures de transport, l'éducation, l'alimentation électrique régulière, les soins de santé et d'autres services publics ", a déclaré Tinubu rapporté par le journal nigérian The Guardian.

 

Le Nigeria est l'un des plus grands producteurs de pétrole d'Afrique, mais sa capacité de raffinage est limitée.

Pendant des décennies, il a échangé du brut contre de l'essence qu'il subventionne ensuite, provoquant une énorme ponction sur les revenus, les devises et contribuant à l'augmentation de la dette.

 

La décision de Tinubu a vu les prix de l'essence tripler, provoquant une flambée des coûts de transport ainsi qu'un impact sur les prix des denrées alimentaires et de l'électricité pour les nombreux Nigérians qui utilisent des générateurs à essence pour l'électricité.

 

Les experts économiques affirment que la suppression des subventions était nécessaire depuis longtemps, mais les critiques disent que le gouvernement n'a pas fait assez pour mettre en place des mesures pour contrer l'impact inflationniste. Après la suppression des subventions, les prix de l'essence sont passés de 190 nairas le litre à environ 540 nairas le litre.

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Hilaire

Je pense que cette suppression devrait être progressive plutôt que d'être brusque. Le gouvernement s'est précipité d'après mon analyse.

15-06-23 à 03:55

Hilalou

Merci beaucoup monsieur le Président

13-06-23 à 09:46

Laisser un commentaire