Publicité

Cour constitutionnelle du Bénin : Dorothée Sossa élu nouveau président

Le professeur Dorothée Sossa a été élu nouveau président de la Cour constitutionnelle du Bénin. L'information a été annoncée par le Secrétaire général de la Cour Gilles Badet.

Le nouveau président de la Cour constitutionnelle du Bénin Dorothée Sossa

Le nouveau président de la Cour constitutionnelle du Bénin Dorothée Sossa

Dorothée Sossa va remplacer Razack Amouda Issifou à la présidence de la Cour constitutionnelle. Ce mardi 06 juin 2023, l'universitaire a été élu nouveau président de la plus haute juridiction constitutionnelle du Bénin à l'issue des élections entre les sept nouveaux sages. 


 

Selon un communiqué du secrétaire général de la Cour, Gilles Badet, le nouveau président aura pour vice-président Nicolas Assogba. « La passation de service entre le président sortant et le nouveau président se déroulera le mercredi 07 juin 2023 à dix heures (10 h)», indique le communiqué.


 

Le nouveau président Dorothée Sossa est un ex-ministre de la Justice du Bénin et un universitaire de haut niveau. La Cour constitutionnelle du Bénin est composée de sept membres qu'on appelle des sages. Ils sont désignés par le président de la République et le bureau de l'Assemblée nationale, selon les textes en vigueur au Bénin.

 

 

Les sept sages de cette septième mandature de la Cour constitutionnelle sont : Dorothée Sossa, Dandi Gnamou, Adjovi Mathieu, Aleyya Gouda Baco, Michel Adjaka, Nicolas Assogba et Vincent Acakpo.

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

KOLINOUE

Merci pour l'information. Mais veuillez bien vérifier le développement de vos articles. Il est le président de la cour constitutionnelle et non de la cour suprême comme vous l'avez écrit dans votre accroche Merci pour le travail abattu.

06-06-23 à 11:52

Laisser un commentaire