Publicité

Affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko : le tribunal renvoie le procès en audience spéciale

Au Sénégal, le tribunal de Dakar a renvoyé au mardi 23 mai 2023 le procès opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr. La prochaine audience est prévue en audience spéciale, rapporte plusieurs médias sénégalais.

L'opposant sénégalais Ousmane Sonko et Adji Sarr, la femme qui l'accuse de viols. Image d'illustration

L'opposant sénégalais Ousmane Sonko et Adji Sarr, la femme qui l'accuse de viols. Image d'illustration

Un nouveau renvoie dans l'affaire de viols opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr. Le procès prévu pour ce mardi 16 mai 2023 a été renvoyé au mardi 23 mai 2023 en audience spéciale. Ousmane Sonko qui était attendu à son procès ne s'est pas présenté devant les juges, rapportent des médias sénégalais.

 

Selon SeneNews, le tribunal a renvoyé le procès après avoir constaté que conformément à l’article 246 du code de procédure pénale, les délais requis pour qu’il y ait une audience au fond n’ont pas été respectés. Les débats ne peuvent s’ouvrir que trois jours avant le procès, alors que Ndeye Khady Ndiaye, témoin clé dans cette affaire, n’a été entendue que le lundi 15 mai 2023. Le Tribunal a ainsi renvoyé l’affaire en audience spéciale au mardi 23 mai 2023.

 

Les avocats de l'opposant Ousmane Sonko ne sont pas d'accord pour le renvoi du dossier au mardi 23 mai 2023. Ils ont demandé au tribunal de leur accorder un délai de 45 jours afin de mieux préparer leur défense.

 

Une affaire de viol dans un salon de beauté

 

Ousmane Sonko est en effet accusé de viol par Adji Sarr, une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années. Elle déclare avoir été plusieurs fois violée dans un salon de beauté de Dakar par Ousmane Sonko. L’opposant a reconnu avait été plusieurs fois dans ce salon pour soigner un mal de dos.


Convoqué une première fois en mars 2021 par la justice sénégalaise, Ousmane Sonko avait voulu répondre à la convocation. Mais la procédure judiciaire n’avait pas pu prospérer. Alors qu’il se rendait au tribunal de Dakar pour répondre à la convocation, il avait été arrêté par la police. Sonko est ensuite accusé de « troubles à l’ordre public » et placé en garde à vue.

 

Des manifestations avaient éclaté dans plusieurs villes du Sénégal à la suite de son arrestation. Après plusieurs jours de violences, Ousmane Sonko avait été libéré. Au moins 14 victimes ont été enregistrées dans ces évènements malheureux.

Dans la même catégorie
Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 22 mai 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire