Publicité

CRIET : un agent de la SBEE présumé gayman risque 5 ans fermes de prison

Un agent de la Société béninoise d'énergie électrique (SBEE) présumé gayman risque cinq ans de prison ferme pour des faits de cybercriminalité. Son procès et celui de son coaccusé a lieu le mardi 09 mai 2023 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Le procureur spécial près la CRIET, le magistrat Mario Mètonou.

Le procureur spécial près la CRIET, le magistrat Mario Mètonou.

  • Pour de présumés faits de cybercriminalité, un agent de la SBEE risque gros à la CRIET. Mardi 09 mai 2023, deux prévenus ont comparu devant les juges de la CRIET pour des faits "d'escroquerie via internet''. Parmi ces deux prévenus figure un agent de la SBEE. Poursuivis par le parquet spécial de la CRIET, les deux accusés ont été placés en détention provisoire depuis le vendredi 14 avril 2023.

 

À l'ouverture du procès, les deux prévenus ont été convoqués à la barre. L'agent de la SBEE, qui se présente également comme un ex-enseignant, a rejeté les faits de cybercriminalité. Mais, son coaccusé a reconnu les faits et a déclaré pratiquer l'escroquerie en ligne depuis près de neuf mois, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Lors de l'audience, les débats ont principalement tourné sur la responsabilité de l'agent de la SBEE qui rejette les faits. Selon la déposition de cet agent, le téléphone sur lequel des données à caractère cybercriminel ont été retrouvées par la police lui a été vendu par son coaccusé. Ce prévenu confie que les données à caractère cybercriminel se trouvaient sur le téléphone avant son achat.

 

Le juge en charge du dossier, le magistrat David Ananni lui a démontré aussitôt les incohérences contenues dans sa déposition. Il lui a lu la capture d'écran d'une de ses discussions WhatsApp à caractère cybercriminel avec sa photo en fond d'écran. Mais l'agent de la SBEE rejette toujours les faits, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Son coaccusé qui lui a vendu le téléphone a été invité à la barre. Ce dernier a déclaré à la Cour lui avoir vendu le téléphone en Janvier 2023. Après la déclaration de ce prévenu, le juge Ananni a lu d'autres discussions à caractère cybercriminel retrouvées sur le téléphone et qui date du mois de mars 2023. L'agent de la SBEE n'a pu répondre.

 

05 ans de prison ferme requis 

 

Dans sa réquisition, le parquet spécial représenté par le substitut Serge Hounnouvi a requis cinq ans de prison ferme et deux millions francs d'amendes contre l'agent de la SBEE pour avoir menti à la Cour.

 

Quant à son coaccusé, le vendeur de téléphone, le parquet spécial a requis cinq ans de prison dont quatre ans fermes et un an assorti de sursis et un million d'amendes. Le délibéré de la Cour est attendu pour le mardi 13 juin 2023. Les deux prévenus sont retournés en prison en attendant le verdict de la CRIET, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
La préfecture de Cotonou

Présumée fraude dans l'attribution d'un marché public à la préfecture de Cotonou : 3 collaborateurs du préfet et un chef d'entreprise devant la CRIET

À la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), le procès d’un dossier...

Image d'illustration

CRIET : poursuivi pour blanchiment de capitaux, le patron de 1xBet au Bénin plaide non coupable

La première audience dans le procès du patron de l’entreprise de paris sportifs 1xBet au Bénin s'est...

Des militaires béninois. Images d'illustration

Bénin : arrestation d'un homme soupçonné d'être impliqué dans l’attaque terroriste d'un commissariat à Kandi

Au Bénin, un homme soupçonné d'être impliqué dans l’attaque terroriste d'un commissariat de police dans...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire