Publicité

Bénin : le gouvernement interdit les opérations d’appel public à l’épargne par les personnes non agréées

Le ministre béninois de l'Économie et des Finances, Romuald Wadagni, a rendu public, le mercredi 15 février 2023, un communiqué portant interdiction des opérations d’appel public à l’épargne par certaines personnes physiques ou morales non agréées.

Romuald Wadagni, Ministre de l'Economie et des finances

Romuald Wadagni, Ministre de l'Economie et des finances

Communiqué du ministre de l'Économie et des Finances portant interdiction des opérations d’appel public à l’épargne par certaines personnes physiques ou morales non agréées

 

Il m’est revenu que des personnes morales ou physiques collectent des capitaux importants par appel public à l’épargne sans être agréées à cet effet par les autorités compétentes, avec utilisation de divers supports de communication, en attirant les investisseurs potentiels par des promesses de gains exorbitants et irréalistes sur leurs placements. Les motifs déclarés de ces levées de fonds par lesdites personnes sont le trading en ligne ou sur les cryptoactifs.

 

À cet effet et tout en attirant l’attention du public en général et en particulier nos populations sur les risques réels de pertes de leur épargne ainsi mobilisées en marge de la règlementation en vigueur, le Ministre de l’Économie et des Finances, Ministre d’État, demande :

 

. aux promoteurs et dirigeants concernés :
    - de cesser immédiatement leurs opérations de collecte illégale des fonds par appel public à l’épargne avec recours aux annonces et autres publications par divers supports de communication ;
    - d’arrêter toute forme de publication, communication ou publicité en rapport avec ces placements en ligne ou sur les cryptoactifs.


. aux populations de nos villes et campagnes : 
    - de faire preuve de vigilance ;
    - de dénoncer toutes personnes, structures qui s’adonneraient à des opérations de collecte illégale d’épargne publique ou d’intermédiations financières sans autorisation préalable, soit à l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés (ANSSFD) au numéro 40 38 00 00, soit à la Brigade Économique et Financière (BEF) ou auprès du commissariat de leur localité.


Le Ministre se réserve le droit d’engager des procédures administratives appropriées et de saisir les autorités judiciaires compétentes pour l’ouverture des poursuites.

 

Retrouvez ici la liste des systèmes financiers décentralisés agréés en République du Bénin : https://www.gouv.bj/sfd/

 

Fait à Cotonou, le mercredi 15 février 2023

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Tension avec le Niger : pourquoi le Bénin interdit la traversée du fleuve à partir de Malanville

Le gouvernement béninois a expliqué le vendredi 24 mai 2024 les motivations derrière sa décision d'interdire...

Des autorités nigérianes et béninoises discutent du renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Coopération Bénin - Nigéria : vers un renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Des décisions importantes ont été prises lors d'une réunion interministérielle entre les autorités béninoises...

Le navire de l'entreprise Wapco ayant chargé un million de barils de pétrole nigérien à partir de Sémè-Podji au Bénin

Pipeline Bénin-Niger : un million de barils de pétrole nigérien exportés par un premier navire

Après l'autorisation "ponctuelle et provisoire" des autorités béninoises, le premier navire transportant...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire