Publicité

Bénin : pour son retour à l’Assemblée nationale, l’opposition radicale se constitue en un groupe parlementaire

Absente à l’Assemblée nationale lors de la huitième législature, l’opposition radicale représentée par le parti “Les Démocrates” est de retour. Lors de l’installation des nouveaux députés ce dimanche 12 février 2023, elle a constitué un groupe parlementaire appelé “Les Démocrates”.

Le député Nourénou Atchadé

Le député Nourénou Atchadé

Un retour à l’Assemblée nationale sous le signe de la critique du régime de Patrice Talon. Ce dimanche 12 février 2023, les députés de l’opposition ont constitué leur groupe parlementaire dénommé “Les Démocrates”, nom de leur formation politique. La déclaration de constitution de ce groupe parlementaire a été lue par le député Nourénou Atchadé.

 

Ce groupe parlementaire est composé de 28 députés et est présidé par le député Nourénou Atchadé. Selon les déclarations du président Nourénou Atchadé, le groupe parlementaire se réclame de l’opposition et entend constituer une alternative au régime du président Patrice Talon.

 

LIRE AUSSI : Législatives 2023 au Bénin : réaction des ambassadeurs du Canada, des États-Unis d’Amérique, du Japon, de la Suisse et de l’UE

 

Selon les résultats définitifs publiés par la Cour constitutionnelle, les deux partis de la majorité présidentielle, l’Union progressiste, le Renouveau (UPR) et le Bloc républicain (BR) obtiennent respectivement 37,56 % et 29, 23 %. Ces chiffres représentent 81 sièges sur les 109 sièges que compte le parlement béninois. 

 

L’opposition radicale représentée par le Parti “Les Démocrates’’ n’a obtenu que 24,16 % des suffrages exprimés. Selon la Cour constitutionnelle, ces chiffres représentent 28 sièges.

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Barassounon moussa sabi Boukari

Vive la politique béninoise, vive le Bénin Que ça soit Paul ou Pierre, c'est toujours le beninois. Faisons tout pour s'adapter à la situation qui prévaut. C'est le notre, le bénin. Que tout le monde sache ce qu'il sur les épaules. Encore que c'est une question de chrono.

12-02-23 à 05:25

Jonas Loffa

Pour quel raisons

12-02-23 à 02:04

Laisser un commentaire