Publicité

Libération de Madougou et Aïvo : Paul Hounkpè promet de voter une loi d’amnistie si la FCBE obtient la majorité des députés

En campagne électorale pour les législatives 2023, le Secrétaire exécutif du parti FCBE, Paul Hounkpè a promis de voter une loi d’amnistie pour libérer les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou. Il a conditionné cette loi d’amnistie à l’élection de la majorité des députés de son parti en lice pour le scrutin législatif.

Le chef de file de l'opposition, Paul Hounkpè.

Le chef de file de l'opposition, Paul Hounkpè.

La promesse du chef de fille de l’opposition béninoise sur la libération de Madougou et Aïvo. Ce jeudi 29 décembre 2022, Paul Hounkpè a évoqué dans une interview à RFI la libération des deux opposants, Joël Aïvo et Reckya Madougou, condamnés par la CRIET. Mais le chef de file de l’opposition a imposé une condition à leur libération.

 

Nous voulons véritablement que ces personnes (Joël Aïvo et Reckya Madougou, NDLR) soient libérées au plus tôt. Si le peuple nous accordait la majorité des députés, c'est d'aller à une loi d'amnistie et de pouvoir les libérer. Je crois que ce sont des choses qui sont possibles, a-t-il déclaré au micro du média français.

 

Le constitutionnaliste, Joël Aïvo et l’ex-ministre, Reckya Madougou, deux candidats opposants recalés à la présidentielle 2021, ont été arrêtés par la police et condamnés en décembre 2021 par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

 

LIRE AUSSI : Bénin : le jour où l’opposant Joël Aïvo a été condamné à 10 ans de prison par la CRIET

 

Aux termes de leurs différents procès, Joël Aïvo a écopé de 10 ans de prison pour blanchiment de capitaux et atteinte à la sûreté de l’État béninois. Quant à Reckya Madougou, elle a été reconnue coupable de complicité de financement de terrorisme et condamné à 20 ans de prison.

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

BIO YO YERIMA GUOBI WEGUI Issa

Connaissance du lieu de vote

29-12-22 à 02:18

Laisser un commentaire