Publicité

Bénin : le rêve de Patrice Talon pour le football béninois après la performance du Maroc à la Coupe du monde 2022

Inspiré par la performance du Maroc à la Coupe du Monde 2022, le chef de l’État béninois, Patrice Talon, fait le rêve de voir l’équipe de football de son pays se hisser au haut niveau lors des compétitions africaines et mondiales. Il a fait savoir son rêve jeudi 22 décembre 2022 lors d’une rencontre avec les responsables du football au Bénin.

Le président béninois, Patrice Talon et son ministre des Sports, Oswald Homéky. © Présidence du Bénin

Le président béninois, Patrice Talon et son ministre des Sports, Oswald Homéky. © Présidence du Bénin

Ce qu’ambitionne Patrice Talon pour le football béninois. Le président béninois est jaloux d’une jalousie qui va développer le football de son pays. Jeudi 22 décembre 2022, les présidents des clubs de football ainsi que les responsables à divers niveaux dans ce sport roi se sont réunis au palais présidentiel à Cotonou. Un sujet à l’ordre du jour : “Comment développer le football béninois et le hisser au haut niveau lors des compétitions africaines et mondiales ?”

 

Dans son discours introductif devant ces responsables du foot béninois, le président Patrice Talon a affirmé qu’il rêvait de voir son pays, le Bénin, réaliser des performances comme celles de l’équipe du Maroc à la Coupe du monde 2022. “J’ai convoqué la réunion avant les derniers évènements footballistiques que nous avons vus. Et quand j’ai vu le Maroc joué, j’ai dit au ministre, j’ai eu raison d’avoir convoqué cette réunion. Qu’est-ce qu'on peut faire pour arriver à ce stade très vite ?”, a déclaré Patrice Talon.

 

Selon le chef de l’État béninois, l’équipe du Maroc a pu réaliser cette belle performance grâce à un travail acharné et durable. Pour Patrice Talon, il faut que les responsables du football béninois à divers niveaux puissent travailler pour relever ce défi avec l’équipe nationale de foot du Bénin. 

 

 “Ce ne sont jamais des choses qui s’obtiennent du jour au lendemain, il faut du temps pour le faire. Je vous ai invité pour qu’on partage ce défi ensemble, pour que nous puissions signer un pacte de ce que nous allons voir de nos yeux ce que nous avons commencé ensemble. Nous allons voir le Bénin gagner une coupe d’Afrique. Nous pourrions voir le Bénin qualifié au sommet d’une compétition mondiale”, veut Patrice Talon.

 

Le président béninois assure être jaloux de voir que ce sont les mêmes équipes africaines qui se hissent toujours dans le carré final lors des compétions footballistiques. “Je suis jaloux parfois. Je suis très jaloux de voir que ce sont les mêmes qui portent le flambeau depuis si longtemps, mais ça me donne aussi la conviction que c’est le travail durable qui paye. C’est pour cela qu’ils sont sur le toit du football africain. Ce sont ceux-là qui travaillent depuis si longtemps pour relever le niveau de leur football.”, a-t-il déclaré.

 

LIRE AUSSI : Bénin : décès du footballeur Fousséni Lazardi dans un accident de la circulation

 

Lors de la Coupe du monde 2022, l’équipe de football du Maroc a réalisé une belle performance. Elle a notamment réussi pour la première fois à qualifier en demi-finale une équipe africaine avant d’être battu par la France.

Dans la même catégorie
Le Sélectionneur des Guépards du Bénin, Gernot Rhorh

Éliminatoires Coupe du Monde 2026 : la liste des 25 Guépards du Bénin convoqués contre le Rwanda et le Nigeria

Le samedi 25 mai 2024, le sélectionneur de l'équipe nationale du Bénin, Gernot Rohr, a dévoilé la liste...

Smith Ahouandjinou a démissionné de son poste au ministère des Sports

Bénin : les raisons de la démission de Smith Ahouandjinou, directeur de la Jeunesse au ministère des Sports

Smith Ahouandjinou, directeur de la jeunesse, des loisirs et de la vie associative au ministère des sports...

Image d'illustration

Tour du Bénin : le Malien Yaya Diallo arrache le Grand Prix de Cotonou

Le Grand prix de Cotonou a mis fin à la 19e édition du Tour Cycliste International du Bénin ce dimanche...

Publicité

Commentaires

Joe

Il faut d'abord que le championnat local soit bien organisé et soutenu à fond.

26-12-22 à 12:04

Docastro acoty

Effectivement grand frère Natta, nous avons pas aucune responsabilité de football au Bénin, temps que nous ne changeons pas notre réflexion, mais s'il prêt à dieu ça ira.

26-12-22 à 09:25

Ben

Que cela ne soit pas que rêve !

24-12-22 à 11:40

TODEGBE

C'est bien de rêvé haut mais la FBF a besoin d'une rénovation profonde jusqu'à la racine...

23-12-22 à 06:37

Didier

Mettez en hors zone la politique qui est entrain de détruire le football béninois.

23-12-22 à 01:11

Fale

Ce n'est pas une chose qui se fait du jour au lendemain ! Il faut du sérieux dans tout ce qu'on fait ! Le président a la volonté, mais les responsables du football béninois ne sont pas trop sérieux ! Perso depuis les quarts de finale de la Can 2019, on s'est vu gagné la coupe du monde et c'est bien dommage ! Il faut des gens qui sont capables de vraiment tout donner pour le football béninois. Sans quoi ça ne marchera pas et c'est valable pour les autres disciplines sportives !

23-12-22 à 01:09

SOTOMMABOU Tayé Latif

Il faut d'abord changer la tête de FBF, et rapidement le coach aussi et éliminer la politique de qui je connais qui va jouer faire la promotion des jeunes joueurs, laisser les vieux pré - retraite dans leurs clubs on ne veut plus d'eux.

23-12-22 à 10:56

NATTA

Le Bénin ne pourra rien faire car ,on laisse les bons joueurs au détriment des enfants des proches Sinon si on pouvait repecher les nouveaux joueurs et les suivre comme cela se doit on peut s'en sortir.

23-12-22 à 08:54

Laisser un commentaire