Publicité

Burkina-Faso : la France envoie des militaires pour sécuriser son ambassade

La France a déployé le jeudi 06 octobre 2022 des hommes du GIGN au Burkina Faso après de violentes manifestations anti françaises. Leur mission est de sécuriser l'ambassade de France à Ouagadougou.

Ambassade de la France à Ouagadougou. © AHMED OUOBA / AFP

Ambassade de la France à Ouagadougou. © AHMED OUOBA / AFP

Des renforts déployés par la France pour protéger son ambassade. Selon des informations rapportées par Europe 1, la France a envoyé le jeudi 06 octobre 2022 six militaires du GIGN, l’unité d’élite de la gendarmerie nationale française, pour sécuriser l’ambassade de France ainsi que l’ambassadeur. 


Dans un contexte de sentiment anti-français, la sécurité des 4000 ressortissants français et de l’ambassade de France à Ouagadougou est la priorité du Quai d’Orsay, le ministère français des affaires étrangères. Celui-ci mobilise des renforts sur le terrain. 

 

LIRE AUSSI : Burkina-Faso: continuer avec la France ou se tourner vers la Russie ?


L’ambassade de la France reste toujours fermée, six jours après avoir fait l’objet de dégradation et de vandalisme lors du coup d’Etat qui a conduit le jeune capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir. En effet, le samedi 1er Octobre 2022 des milliers de Burkinabè sont descendus dans la rue à l’appel des militaires qui ont pris le pouvoir. 


Ces militaires avaient annoncé sur la Télévision nationale (RTB) que le lieutenant-colonel Paul Henri Damiba, renversé la veille, organisait une contre-offensive pour reprendre le pouvoir. Selon eux, la France protégeait le président déchu. Des accusations démenties peu de temps après par le Quai d’Orsay.

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Des militaires de l'armée nigérienne

Le Niger recrute 10 000 jeunes pour renforcer ses forces armées face aux menaces sécuritaires

Le Niger s'apprête à recruter 10 000 jeunes Nigériens cette année pour renforcer l'effectif de ses forces...

Des militaires béninois en opération.

Attaque meurtrière dans le parc de la Pendjari : 7 soldats béninois tués dans une embuscade

Dans une embuscade survenue mardi 4 juin 2024 dans le parc de la Pendjari, au nord du Bénin, 7 soldats...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire