Publicité

Afrique de l’Ouest : la CEDEAO créée une Force régionale pour empêcher les coups d’État

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté ce dimanche 04 décembre 2022 un projet de création d’une Force régionale. L’objectif de la création de cette force est d’empêcher les coups d’État au sein des pays membres de la communauté.

Des chefs d'Etat de la CEDEAO. Illustration

Des chefs d'Etat de la CEDEAO. Illustration

Des histoires de coups d’État en Afrique de l’Ouest, la CEDEAO n’en veut plus. L’Organisation sous-régionale a décidé de passer à la vitesse supérieure lors de son  62e sommet des chefs d'État et de gouvernement qui s’est tenu à Abuja ce dimanche 04 décembre 2022.

 

 

Selon des informations rapportées par RFI, la CEDEAO a adopté un projet de création d’une Force régionale pour empêcher les coups de force. Cette force, dont tous les contours ne sont pas connus, va intervenir en cas de coups d’État pour rétablir l’ordre constitutionnel dans les pays membres. Elle interviendra également en cas de besoins contre le terrorisme, précise le média français.

 

La création de cette Force régionale de la CEDEAO intervient après des phénomènes de coups d’État répétitifs observés ces deux dernières années au sein de certains pays membres de la communauté. En août 2020, le Mali a été le premier pays a enregistré un coup d’État. De jeunes colonels dirigés par le Colonel Assimi Goïta ont déposé le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

 

LIRE AUSSI : CEDEAO : Ouattara discute avec Embalo sur les coups d’État dans la sous-région

 

Le deuxième coup d’État est celui intervenu en septembre 2021 en Guinée, un autre pays membre de la CEDEAO. Le président Alpha Condé qui venait de renouveler son troisième mandat a été renversé par le Colonel Mamadi Doumbouya.

 

Le Burkina Faso est le mauvais élève de l’espace CEDEAO. Le pays des hommes intègres a enregistré deux coups d’État en moins d’un an. En janvier 2022, le président Roch Marc Christian Kaboré, constitutionnellement élu, a été déposé par le lieutenant-colonel Paul Henri Damiba Sandaogo. Fin septembre 2022, le lieutenant-colonel Damiba est renversé à son tour par le capitaine Ibrahim Traoré.

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Chesco

Lorsque ça ne va pas, il faut changer de paradigme. Lorsque les leurs font tout pour s'éterniser au pouvoir en allant à l'encontre de l'ordre constitutionnel, on appelle ça comment? Pourquoi ne pas d'abord créer une telle force pour veiller à la limitation des mendats présidentiels ?

05-12-22 à 09:09

Roufaï

La CEDEAO est un danger pour le continent africain vous avez de mauvaises foi car vous êtes toujours au service pour la France les coups d'État n'est pas un problème nous sommes pour !!! Qu'Allah le tout puissant punissent pour les actes commis contre les peuples africains!!! Marionnettes manipuler par Emmanuel.

05-12-22 à 08:46

Roufaï

La CEDEAO est un danger pour le continent africain vous avez de mauvaises foi car vous êtes toujours au service pour la France les coups d'État n'est pas un problème nous sommes pour !!! Qu'Allah le tout puissant punissent pour les actes commis contre les peuples africains!!! Marionnettes manipuler par Emmanuel.

05-12-22 à 08:46

ASSE

Oui

05-12-22 à 07:59

Aristide

Les 3eme mandat par la force, les exclusions pour être les seuls candidats sont-ils aussi des coups d'état ????

04-12-22 à 10:11

Laisser un commentaire