Publicité

Bénin : “Un investissement de 2 milliards d'euros est prévu à l'horizon 2026 dans les arts et la culture”, ABIMBOLA, ministre de la culture

Le ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel ABIMBOLA, a représenté le Bénin lors de la 3ᵉ édition de Creative Africa Nexus week-end (CANEX WKND 2022) organisée en Côte d'Ivoire. Il a partagé avec ses pairs, les stratégies et méthodes mises en place par le Bénin pour la promotion du secteur des industries culturelles et créatives.

Le ministre béninois du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel ABIMBOLA aux côtés de se collèges lors du CANEX WKND 2022.

Le ministre béninois du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel ABIMBOLA aux côtés de se collèges lors du CANEX WKND 2022.

“Un investissement de 2 milliards d'euros est prévu à l'horizon 2026 dans les arts et la culture”. Le ministre béninois du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel ABIMBOLA, a annoncé qu’un important investissement est prévu d'ici à 2026 pour hisser le secteur des industries culturelles et créatives (ICC) au même niveau que d'autres secteurs en croissance. C’est à l’occasion de la 3ᵉ édition de Creative Africa Nexus week-end (CANEX WKND 2022) organisée en Côte d'Ivoire sur l'essor de l'économie culturelle. Une table ronde a été faite sur le thème : “Promouvoir les Industries Culturelles et Créatives Africaines”.

 

Aux côtés de la ministre ivoirienne de la Culture et de la Francophonie, Françoise REMARCK et d’autres de ses collègues, Jean-Michel ABIMBOLA dévoile les stratégies et méthodes mises en place par le Bénin pour la promotion du secteur des industries culturelles et créatives.

 

Le ministre béninois affirme que l'émergence des ICC reste une priorité pour le Gouvernement de Patrice TALON qui s'y investit à travers la mise en œuvre d'importantes réformes. “Au Bénin, les pouvoirs publics jouent leur rôle”, déclare-t-il. “Un investissement de 2 milliards d'euros est prévu à l'horizon 2026 dans les arts et la culture. La création d'un quartier culturel et créatif à Cotonou et d'un centre pluridisciplinaire des arts (danses, théâtre, cinéma, musique, etc.) est prévue”, a-t-il annoncé.

 

Le ministre béninois du tourisme, de la culture et des arts annonce par ailleurs qu’un investissement est prévu dans la formation. Cet investissement contribuera au renforcement des capacités des acteurs du secteur des arts et de la culture. Le ministre informe également que la construction d’un musée d'art contemporain et un institut franco-béninois sont en cours.

 

LIRE AUSSI : Bénin : annulation de l’appel d’offres international pour la construction du nouveau palais royal de Nikki et de l’arène de la Gaani

 

Jean-Michel ABIMBOLA n’a pas manqué de souligner l’importance des ICC dans la création de la richesse et de l’emploi. Selon lui, “Il n'y a pas de développement économique sans une identité culturelle”. D’après les statistiques de l’UNESCO, les ICC mobilisent près de 50 millions d'emplois dans le monde.

 

Il propose aux États africains de créer un environnement qui sécurise les investissements dans le secteur des industries culturelles et créatives. Il préconise de trouver des financements publics et privés pouvant rendre plus compétitives les productions culturelles et créatives africaines. Il a par ailleurs insisté sur les réglementations, les collaborations institutionnelles, les partenariats et les coopérations bilatérale et multilatérale.

 

Le ministère du tourisme, de la culture et des arts a prévu un budget de plus de 48 milliards de F CFA pour le compte de l’année 2023. La poursuite de plusieurs projets touristiques est prévue au titre de l’année 2023.
 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Tension avec le Niger : pourquoi le Bénin interdit la traversée du fleuve à partir de Malanville

Le gouvernement béninois a expliqué le vendredi 24 mai 2024 les motivations derrière sa décision d'interdire...

Des autorités nigérianes et béninoises discutent du renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Coopération Bénin - Nigéria : vers un renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Des décisions importantes ont été prises lors d'une réunion interministérielle entre les autorités béninoises...

Le navire de l'entreprise Wapco ayant chargé un million de barils de pétrole nigérien à partir de Sémè-Podji au Bénin

Pipeline Bénin-Niger : un million de barils de pétrole nigérien exportés par un premier navire

Après l'autorisation "ponctuelle et provisoire" des autorités béninoises, le premier navire transportant...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire