Publicité

Bénin : le budget 2023 du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération en baisse par rapport à 2022

Le vendredi 25 novembre 2022, le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération a clôturé le ballet des ministres devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale. Aurélien AGBENONCI a présenté un budget en baisse par rapport à celui de l’année 2022.

Le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien AGBENONCI. © Présidence du Bénin

Le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien AGBENONCI. © Présidence du Bénin

Le budget prévu pour l’exercice du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) pour le compte de l’année 2023 est connu depuis le vendredi 25 novembre 2022. Le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien AGBENONCI, a défendu une enveloppe d’environ 17 milliards de Francs CFA devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale. Ce budget est légèrement en baisse par rapport à celui de l’année 2022.

 

L’autorité ministérielle a présenté un budget évalué 16.793.972.000 FCFA pour 2023 contre 16.964.231.000 FCFA pour l’année 2022. Il justifie cette diminution par la fermeture de quelques missions diplomatiques, et le départ à la retraite de certains agents du Ministère.

 

Le rayonnement du Bénin dans le monde

 

Le ministre Aurélien AGBENONCI rassure néanmoins que cette diminution de budget n’affecte en rien les desseins de la Diplomatie béninoise. Son ambition en effet est le rayonnement du Bénin à l’extérieur, dans le monde. La Diplomatie béninoise poursuit les efforts pour le renforcement de son influence et de son efficacité. Le recours aux partenariats multilatéraux est une preuve de cette nouvelle dynamique du Bénin. Il a pour but de capter davantage de ressources pour l’atteinte des objectifs de la Diplomatie béninoise.

 

Le budget du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération pour l’année 2023 repose sur trois axes principaux. Le premier est appelé "Pilotage et Soutien aux Services du Ministère". Le deuxième est relatif à la "Diplomatie et à la Coopération Internationale". Et le troisième évoque "l’Attractivité et le Rayonnement du Bénin à l’Extérieur". Ces trois piliers porteront les actions du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération pour l’atteinte des objectifs de la Diplomatie béninoise.

 

Préoccupations des députés

 

Lors de la présentation du budget du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération pour l’année 2023 devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale, les députés ont exprimé certaines préoccupations. Leurs préoccupations étaient en rapport avec les relations du Bénin avec ses voisins, tels que le Nigéria et certains pays de l’Hexagone, comme la France. Ils ont également évoqué le positionnement des cadres béninois dans les Institutions internationales et la situation des Béninois ainsi que celle du patrimoine national à l’étranger.

 

Le chef de la Diplomatie béninoise rassure que le Bénin entretient de bonnes relations avec les États. Le Bénin n’est en état de conflit avec aucun autre pays. Au contraire, il inspire respect dans le monde, selon Aurélien AGBENONCI. C’est ce qu’il aurait constaté au cours de ses nombreux voyages et notamment ses échanges avec les représentants des pays à l’étranger.

 

LIRE AUSSI : Lutte contre le terrorisme : le Bénin augmente son budget consacré à la Défense dans un contexte de défis sécuritaires

 

De bonnes nouvelles pour la Diplomatie béninoise. Cependant, beaucoup de défis sont à relever. Il s’agit de l’amélioration des services rendus aux béninois de l’étranger et le rayonnement du pays dans le monde. Des défis qui rentrent dans les objectifs du budget du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération pour l’année 2023.
 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire