Publicité

Bénin : Bertin Koovi se dit surpris d’apprendre sur les réseaux sociaux sa supposée convocation par l’OCRC

Le président de l'Alliance Iroko, Bertin Koovi se dit surpris d’apprendre sur les réseaux sociaux sa supposée convocation par l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC). L’homme affirme n’avoir jamais reçu une convocation pour diffamation de l’OCRC, comme l’a rapporté des médias.

Bertin Koovi, membre du parti Bloc républicain.

Bertin Koovi, membre du parti Bloc républicain.

Une convocation pour diffamation contre Bertin Koovi ? L’information a été rapportée dans la soirée de ce lundi 28 novembre 2022 par plusieurs médias. Selon Kpakpato Média, Bertin Koovi serait convoqué pour bientôt devant la justice de son pays. À en croire ce média, une plainte a été déposée, depuis mi-novembre 2022, à l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC) contre Bertin Koovi. L’auteur de la plainte l’accuse de « calomnie, diffamation, injures publiques par voie électronique ».

 

Contacté par Libre Express, le président de l’Alliance Iroko, Bertin Koovi se dit surpris par une telle information. À la date du lundi 28 novembre 2022, Koovi dit n’avoir jamais été informé de l’existence d’une telle convocation. « C’est sur les réseaux sociaux que j’ai appris que j’ai été convoqué par l’OCRC. Je ne sais même qui m’a convoqué. Aucune plainte ne m’a été notifiée par l’OCRC », a-t-il déclaré.

 

Le président de l’Alliance Iroko, Bertin Koovi affirme à son tour qu’une telle information relayée sans preuve à son encontre est une diffamation. Il a menacé de porter plainte contre les auteurs d’une telle publication dans la presse et sur les réseaux sociaux.

 

LIRE AUSSI : Cour constitutionnelle du Bénin : Les raisons de la démission de Joseph Djogbénou

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire