Publicité

Bénin : les nouveaux marchés urbains et régionaux ouvriront progressivement d'ici fin 2024

Lors d'une séance de reddition de compte à Cotonou ce mardi 4 juin 2024, la ministre du Commerce a levé un coin de voile sur le calendrier d'ouverture des neuf nouveaux marchés urbains de la capitale ainsi que des marchés régionaux.

Image d'illustration

Image d'illustration

La ministre de l'Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouman, a annoncé mardi 4 juin 2024 lors d'une séance de reddition de compte dans la 16e circonscription électorale de Cotonou que le premier des nouveaux marchés urbains ouvrirait ses portes le 15 juin 2024. Deux semaines plus tard, un deuxième marché serait inauguré, et ainsi de suite jusqu'à ce que l'ensemble des neuf marchés construits soient tous opérationnels avant la fin de l'année 2024.

 

"La priorité du gouvernement est que toutes les vendeuses retrouvent leurs places dans ces marchés", a souligné la ministre, indiquant que les frais d'occupation des emplacements ont été fixés de manière à ne pas freiner l'activité de ces commerçantes.

 

LIRE AUSSI : Robert Dossou condamne la crise entre le Bénin et le Niger

 

Les marchés régionaux ne seront pas en reste, avec l'ouverture prochaine de celui de Natitingou dès le mois de juillet 2024. La ministre a également évoqué le pôle commercial du stade de l'Amitié Général Mathieu Kérékou qui devrait être opérationnel en 2025 avec 1 000 boutiques, ainsi que le futur plus grand marché d'Afrique à Akassato, dont l'ouverture est prévue pour 2026.

 

"L'ouverture de ce marché va apporter une plus-value aux vendeuses et à l'économie béninoise", s'est félicitée Shadiya Alimatou Assouman, qui a souligné que cela permettrait aux Béninois de ne plus avoir à se rendre à l'étranger pour trouver certains produits.

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration d'une mine d'uranium au Niger

Le Niger retire le permis d'exploitation de la mine d'uranium d'Imouraren au français Orano

Le gouvernement nigérien a retiré à l'entreprise française Orano le permis d'exploitation de la mine...

Le pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji. © Libre Express

Arrestation de Nigériens sur le pipeline au Bénin : le Niger dénonce un "kidnapping" et accuse Cotonou de violer les accords pétroliers

Le Niger a publié samedi 8 juin 2024 un communiqué dénonçant les "multiples violations" par le Bénin...

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue nigérien, le général Abdouramane Tiani.

Pipeline : le Niger menace de couper le robinet de son pétrole après l’arrestation de 5 de ses ressortissants au Bénin

Cinq employés nigériens ont été arrêtés par les autorités béninoises pour une intrusion présumée sur...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire