Publicité

Législatives 2023 au Bénin : le parti d'opposition ''Les Démocrates'' obtient son récépissé définitif à la CENA

La Commission électorale nationale autonome (CENA) a délivré ce samedi 19 novembre 2022 le récépissé définitif au parti d'opposition ''Les Démocrates''. Un acte qui marque la participation officielle de ce parti aux législatives 2023.

Eric Houndété, le président du parti ''Les Démocrates'' recevant le récépissé définitif à la CENA.

Eric Houndété, le président du parti ''Les Démocrates'' recevant le récépissé définitif à la CENA.

L'opposition radicale est officiellement en lice pour le scrutin législatif du dimanche 08 janvier 2023. Ce samedi 19 novembre 2022, des représentants de ce parti ont reçu leur récépissé définitif délivré par la CENA. C'est Eric Houndété, le président du parti qui a reçu lui-même le récépissé des mains des responsables de la CENA. Le parti d'opposition ‘Les Démocrates’' peut désormais espérer voir ses candidats élus députés lors des législatives du dimanche 08 janvier 2023. 

 

Avec l'obtention du récépissé définitif par le parti Les Démocrates, sept (07) partis politiques sont désormais en lice pour les législatives de janvier 2023. Il s’agit de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), le Mouvement populaire de libération (MPL), l'Union progressiste Le Renouveau (UP Le Renouveau), le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin), l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) et le Bloc républicain (BR).

 

L'aboutissement d'un long processus

 

La délivrance du récépissé définitif au parti Les Démocrates est l'aboutissement d'un long processus. En effet, le parti était disqualifié du scrutin. Le motif ? La Direction générale des impôts n'avait pas délivré de quitus fiscaux pour quatre de ses candidats malgré toutes les démarches entreprises. Les Démocrates ont alors saisi la Cour constitutionnelle qui leur a donné raison jeudi 17 novembre 2022 dans la bataille qui les opposait à la Direction générale des impôts (DGI). 

 

LIRE AUSSI :  Les Démocrates aux Législatives 2023 : “La décision de la Cour constitutionnelle désavantage les autres partis en lice”, Bertin Koovi

 

Selon le verdict de la Cour, si Les Démocrates n'ont pas pu présenter une liste à la CENA, c'est parce que la Direction générale des impôts (DGI) n’a pas notifié au parti, dans les délais requis, ses observations sur les quitus fiscaux. La Cour a donc autorisé le parti d'opposition à remplacer sur sa liste les quatre candidats qui n'ont pas obtenu les quitus fiscaux.

 

C'est une première victoire pour l'opposition radicale dans son combat contre le régime du président Patrice Talon. Depuis l'avènement au pouvoir de ce dernier en 2016, elle n'avait jamais pu participer à un scrutin organisé. Elle a été absente notamment de la dernière présidentielle d'avril 2021 qui a vu la réélection de Patrice Talon.

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Victorien

Vive la démocratie béninoise...

20-11-22 à 06:37

Le prince

Que mon pays d'origine retrouve la paix total. Je vous remercie !

20-11-22 à 02:30

Sedjro Olivier

Vivre la partie BR

19-11-22 à 02:38

Laisser un commentaire