Publicité

Rencontre du comité inter-Etat sur le pipeline Niger-Bénin à Niamey : Tiani refuse de recevoir l’émissaire de Patrice Talon

Lors de la réunion du comité inter-Etat de pilotage du projet de pipeline Niger-Bénin qui s'est tenue à Niamey les 27 et 28 mai 2024, le ministre béninois de l'Énergie Samou Adambi, émissaire du président Patrice Talon, s'est vu refuser une rencontre avec le général Tiani, président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) au Niger.

Une photo de l'intérieur du pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji. © Présidence du Bénin

Une photo de l'intérieur du pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji. © Présidence du Bénin

Le comité inter-Etat de pilotage du pipeline Niger-Bénin s'est réuni à Niamey les 27 et 28 mai 2024. La délégation béninoise était dirigée par le ministre de l'Énergie, Samou Adambi.

 

 

Les trois parties impliquées, le Bénin, le Niger et Wapco (la société d'exploitation du pipeline), se sont rencontrées pour aborder deux principaux sujets : le passage transfrontalier du matériel et du personnel pour le fonctionnement du pipeline, ainsi que la coordination des activités d'enlèvement et de chargement de navires à la plateforme de Sèmè-Podji au Bénin.

 

LIRE AUSSI : Le Bénin ordonne la levée provisoire de l’embargo sur le pétrole nigérien

 

Lors de cette réunion, le ministre béninois Samou Adambi, qui était porteur d'un message du président Patrice Talon pour son homologue nigérien le général Tiani, s'est vu refuser une rencontre avec ce dernier.

 

« J'étais porteur d'un message de son excellence, Président Patrice Talon à son homologue frère nigérien le général de brigade Tiani Abdourahamane qui n'a pas pu me recevoir pour prendre ce message-là. Ce n'est pas à moi d’apprécier. C'est au chef de l'État d’apprécier. Je lui dirai également tout ce que nous avons pu faire avec mon homologue et les Chinois ensemble à Niamey pour le projet pipeline », a déploré le ministre Adambi à son retour à Cotonou ce mercredi 29 mai 2024.

 

Malgré cet accroc, les discussions au sein du comité inter-Etat sur le pipeline Niger-Bénin se sont poursuivies entre les différentes parties prenantes.
 

Dans la même catégorie
Image d'illustration d'une mine d'uranium au Niger

Le Niger retire le permis d'exploitation de la mine d'uranium d'Imouraren au français Orano

Le gouvernement nigérien a retiré à l'entreprise française Orano le permis d'exploitation de la mine...

Le pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji. © Libre Express

Arrestation de Nigériens sur le pipeline au Bénin : le Niger dénonce un "kidnapping" et accuse Cotonou de violer les accords pétroliers

Le Niger a publié samedi 8 juin 2024 un communiqué dénonçant les "multiples violations" par le Bénin...

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue nigérien, le général Abdouramane Tiani.

Pipeline : le Niger menace de couper le robinet de son pétrole après l’arrestation de 5 de ses ressortissants au Bénin

Cinq employés nigériens ont été arrêtés par les autorités béninoises pour une intrusion présumée sur...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire