Publicité

Boni Yayi n'est pas le problème : le promoteur du concert gospel interrompu à Parakou s'explique

Contrairement aux rumeurs, la présence de l'ex-président Boni Yayi n'est pas à l'origine de l'interruption du concert gospel "Le soir de la Pentecôte" à Parakou le dimanche 19 mai 2024. Le promoteur de l'événement a expliqué les véritables raisons de l’interruption de ce concert par la police républicaine.

L'ex-président Boni Yayi lors de sa prestation au concert gospel organisé pour célébrer la Pentecôte 2024 à Parakou. © Daabaru

L'ex-président Boni Yayi lors de sa prestation au concert gospel organisé pour célébrer la Pentecôte 2024 à Parakou. © Daabaru

Le concert gospel "Le soir de la Pentecôte", organisé à Parakou le 19 mai 2024, a été interrompu prématurément par la police républicaine. Selon le promoteur Timothée Gbémandon, cet arrêt soudain n'était pas dû à la présence de l'ex-président Boni Yayi, qui était l'invité d'honneur de l'événement.

 

D'après les explications du promoteur, la police lui a reproché de ne pas l'avoir fait appeler pour assurer la sécurité face au nombre important de spectateurs présents. "Ils estiment que ce n'était pas vraiment professionnel", a confié Timothée Gbémandon à Crystal News.

 

LIRE AUSSI : Bénin : un concert gospel interrompu par la police à Parakou après la prestation de Boni Yayi

 

Le promoteur a reconnu que l'affluence était au-delà de leurs prévisions, ce qui justifierait l'intervention des forces de l'ordre. Il a également mentionné un autre problème de dernière minute concernant l'autorisation de la mairie, obligeant son équipe à faire appel à des agents de sécurité privés.

 

Timothée Gbémandon a tenu à préciser que la présence de Boni Yayi n'était pas en cause et qu'aucun incident ne s'était produit sur les lieux. L'ex-président a simplement partagé sa foi avec la communauté présente, comme l'un des "frères en Christ" invités à l'événement. « Rien de mauvais ne s’était passé. Nous ne croyons pas que ce soit la présence de Boni Yayi parce que nous ne l’avions pas invité en tant qu’homme politique mais plutôt comme un frère en Christ, un amoureux et un passionné de Jésus-Christ pour partager ses expériences avec la communauté », a-t-il précisé au micro du même média.
 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Réforme du secteur funéraire au Bénin: le gouvernement veut des normes plus strictes

Le gouvernement béninois va revoir la réglementation du secteur funéraire afin de l'adapter aux évolutions...

Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Publicité

Commentaires

Christ vit en moi

Rendons seulement gloire au Seigneur car sa présence était manifeste.

21-05-24 à 12:12

SEVI Léopold

Boni YAYI, est le père de la nation qui mérite la bénédiction du père céleste.

20-05-24 à 10:41

Glory

Au moin ,le promoteur a reconnu son tors,mais la police pouvait s'arranger autrement pour conduire les festivités a bon port non?voilà que la chose a déjà commencé.. Moi je ne suis pas d'accord... Oui le promoteur a reconnu son fait alors aidez le a se mettre en règle pour la bonne marche de son événements, c'est ça on appel tolérance, et amour...

20-05-24 à 08:42

Laisser un commentaire