Publicité

Le Bénin ordonne la levée provisoire de l’embargo sur le pétrole nigérien

Après plusieurs jours de blocage, les autorités béninoises ont annoncé l'autorisation du chargement du pétrole nigérien dans un premier navire chinois. Le ministre béninois des mines, Samou Séibou Adambi, a déclaré lors d'un point de presse conjointe avec la partie chinoise ce mercredi 15 mai 2024 que cette autorisation était « ponctuelle et provisoire ». Il souligne que le Bénin entendait respecter ses engagements dans le cadre de l'accord.

Image d'illustration

Image d'illustration

Le blocus sur le pétrole nigérien levé provisoirement après une semaine de tension entre Cotonou et Niamey. Ce mercredi 15 mai 2024, le ministre béninois des mines, Samou Séidou Adambi, a annoncé que les autorités béninoises avaient donné leur autorisation pour le chargement du pétrole nigérien dans un premier navire chinois. Cette décision intervient après plusieurs jours de blocage du pétrole à Sèmè-Podji, au Bénin.

 

Le ministre a précisé que cette autorisation était « ponctuelle et provisoire ». Il signale que cette nouvelle mesure ne constituait en aucun cas une caution aux comportements du Niger. Samou Séidou Adambi a affirmé que le Bénin était déterminé à respecter ses engagements dans le cadre de l'accord du projet pipeline Bénin-Niger. “ Le Bénin entend jouer sa partition dans tous les accords signés dans le cadre de ce projet. La Douane nigérienne ayant adressé une lettre à la Douane béninoise pour la participation d’une délégation de cadres nigériens ensemble avec les cadres béninois aux opérations de chargement tel que prévu par les accords, nous avons donc décidé d’autoriser le chargement du premier navire qui mouille dans nos eaux, c’est-à-dire donc que le Bénin n’a aucune intention de nuire ni aux intérêts de l’État du Niger ni à ceux de notre partenaire commun, la CNPC, maison mère de Wapco ", a précisé le ministre béninois. 

 

LIRE AUSSI : Blocage du pétrole nigérien : Patrice Talon évoque la question avec une délégation chinoise

 

Dans le cadre de cette annonce, le ministre a également fait part de la demande de la Société chinoise Wapco pour la tenue d'une réunion inter-Etat entre le Bénin et le Niger, afin d'examiner les sujets urgents liés à la bonne conduite des opérations d'exportation du pétrole. Les autorités béninoises ont donné leur accord pour la tenue de cette réunion. 

 

“Toutefois, il est important de noter que cette autorisation ponctuelle et provisoire tel que mentionnée dans la lettre de la douane nigérienne ne saurait être érigée en règle de conduite pour l’exploitation normale du pipeline qui doit se faire dans un cadre normal des relations entre État. Aussi voudrais-je vous annoncer qu’en vertu des articles 21 et 22 de l’accord bilatéral et de l’article 10.4 de l’accord du gouvernement hôte, la société Wapco a sollicité la réunion du comité inter-Etat Bénin-Niger de pilotage du projet aux fins d’examiner les sujets urgents liés à la bonne conduite des opérations d’exploitation du pipeline. Notre pays le Bénin a donné son accord pour la tenue de cette réunion du comité inter-Etat”, indique Séidou Adambi.

 

La réunion inter-Etat prévue entre le Bénin et le Niger doit permettre d'aborder les questions urgentes liées à l'exportation du pétrole nigérien et de trouver des solutions concertées aux différends entre Cotonou et Niamey.

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration d'une mine d'uranium au Niger

Le Niger retire le permis d'exploitation de la mine d'uranium d'Imouraren au français Orano

Le gouvernement nigérien a retiré à l'entreprise française Orano le permis d'exploitation de la mine...

Le pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji. © Libre Express

Arrestation de Nigériens sur le pipeline au Bénin : le Niger dénonce un "kidnapping" et accuse Cotonou de violer les accords pétroliers

Le Niger a publié samedi 8 juin 2024 un communiqué dénonçant les "multiples violations" par le Bénin...

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue nigérien, le général Abdouramane Tiani.

Pipeline : le Niger menace de couper le robinet de son pétrole après l’arrestation de 5 de ses ressortissants au Bénin

Cinq employés nigériens ont été arrêtés par les autorités béninoises pour une intrusion présumée sur...

Publicité

Commentaires

Anselme

Sunday

31-05-24 à 02:15

Laisser un commentaire