Publicité

Bénin : Pamphile Zomahoun, chef des services de renseignement, nommé ambassadeur adjoint

Le chef des services de renseignement du Bénin, Pamphile Zomahoun, se voit confier de nouvelles responsabilités en tant qu'ambassadeur adjoint et envoyé spécial pour Haïti, à l'ambassade du Bénin à Brasilia, au Brésil. Sa nomination a été annoncée à l'issue du Conseil des ministres de mercredi 17 avril 2024.

Pamphile Zomahoun, chef des services de renseignement, nommé ambassadeur adjoint

Pamphile Zomahoun, chef des services de renseignement, nommé ambassadeur adjoint

Le président Patrice Talon éloigne du pays le chef de ses services de renseignement. Pamphile Zomahoun, déjà à la tête de la Direction des services de liaison et de la documentation, un organisme des services de renseignement béninois, se voit désormais ainsi attribuer un rôle diplomatique important. Sa nomination en tant qu'ambassadeur adjoint et envoyé spécial pour Haïti à l'ambassade du Bénin à Brasilia a été décidée lors de la session ordinaire du Conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024.

 

Le nouvel ambassadeur adjoint jouit d'une riche expérience dans le domaine de la sécurité. Il est un officier supérieur de la police républicaine, portant le grade de Contrôleur général de la police. En 2023, il a obtenu le Brevet d'études supérieures de sécurité (BESS) grâce à une formation spécialisée axée sur la gestion de guerre et les défis de sécurité de grande envergure.

 

LIRE AUSSI : Bénin : Patrice Talon procède à des nominations au ministère de la Santé et celui de la Justice

 

La nomination de Pamphile Zomahoun survient à un moment crucial pour Haïti, pays qui traverse une période d'instabilité depuis l'assassinat du président Jovenel Moïse. Cette nomination démontre la reconnaissance des compétences de Pamphile Zomahoun dans le domaine de la sécurité et souligne l'importance accordée par le Bénin aux relations diplomatiques avec Haïti. L'ambassadeur adjoint et envoyé spécial pour Haïti à l'ambassade du Bénin à Brasilia aura ainsi l'occasion de contribuer aux efforts visant à promouvoir la stabilité et le développement de Haïti.
 

Dans la même catégorie
Le président ivoirien, Alassane Ouattara (à gauche) et son homologue burkinabé Ibrahim Traoré (à droite). ©J.A

Accusations de déstabilisation du Burkina : le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima Ouattara répond à Ibrahim Traoré

Interrogé par le magazine Jeune Afrique, le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima a catégoriquement...

Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire