Publicité

Bénin : limogeage de Johannes Dagnon, cousin et conseiller spécial de Patrice Talon

Johannes Dagnon, cousin et conseiller spécial et homme de confiance du président béninois Patrice Talon, a été limogé de ses fonctions. Le motif de ce limogeage reste pour l'instant inconnu.

Johannes Dagnon, l'ex-conseil spécial du chef de l'État Patrice Talon

Johannes Dagnon, l'ex-conseil spécial du chef de l'État Patrice Talon

Ce matin du mardi 9 avril 2024, la nouvelle du limogeage de Johannes Dagnon, conseiller spécial du chef de l'État béninois Patrice Talon, a pris tout le pays par surprise. L'information de son limogeage a été rapporté par plusieurs médias locaux. 

 

Dagnon, qui était également à la tête du Bureau d'Analyse et d'Investigation (BAI) installé à la présidence de la République, était connu pour être un homme de confiance proche du président Talon. Les raisons précises de son limogeage n'ont pas encore été évoquées. Aucune information officielle n’a été communiqué par la Présidence de la République du Bénin.

 

LIRE AUSSI : Candidature d'Olivier Boko à la présidentielle 2026 au Bénin : « Je ne sais pas s'il est candidat », Patrice Talon 

 

Le rôle de Dagnon au sein de l'appareil d’État était crucial. Aucun document n'était signé par Patrice Talon sans avoir été préalablement paraphé par Dagnon. En outre, en tant que seul conseiller spécial nommé au palais de la Marina, il était consulté sur une multitude de sujets.

 

La présidentielle de 2026 ?

 

Si les raisons de son limogeage n'ont pas été officiellement communiqués, des signes avant coureur laissaient présager ces événements. Les récentes spéculations autour de la possible candidature de Johannes Dagnon à l'élection présidentielle de 2026 pourraient peut-être expliquer son limogeage.

 

Mi-mars 2024, trois personnalités politiques, Benjamin Dako, Urbain Amègbedji et Arnaud Zannou, ont dénoncé dans un communiqué le détournement de l'organisation d'une activité, initialement prévue pour présenter les grandes réalisations du Programme d'Action du Gouvernement (PAG). Selon eux, cette activité aurait été utilisée pour promouvoir la candidature de Johannes Dagnon à la présidentielle 2026, ce qui les a surpris.

 

À ce stade, il est important de noter que les raisons exactes du limogeage de Johannes Dagnon restent encore à être confirmées. Les spéculations sur sa possible candidature à la présidentielle de 2026 pourraient être un élément clé, mais d'autres facteurs pourraient également être en jeu. Dans l'attente d'une déclaration officielle du gouvernement ou d'autres sources fiables, les motifs précis derrière le limogeage de Johannes Dagnon restent sujets à conjectures.
 

Dans la même catégorie
Le président ivoirien, Alassane Ouattara (à gauche) et son homologue burkinabé Ibrahim Traoré (à droite). ©J.A

Accusations de déstabilisation du Burkina : le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima Ouattara répond à Ibrahim Traoré

Interrogé par le magazine Jeune Afrique, le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima a catégoriquement...

Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire