Publicité

Abus s3xuel au Bénin : placé sous convocation par le tribunal de Parakou, un Nigérian introuvable

Placé sous convocation par le parquet du Tribunal de Première Instance de 1ère Classe de Parakou pour abus s3xuel sur mineur, un commerçant Nigérian demeure introuvable depuis sa libération

Tribunal de première instance de Parakou.

Tribunal de première instance de Parakou.

Une affaire d'abus s3xuel devant le tribunal de Parakou. Le commerçant nigérian G. aurait abusé de la nommée C. D. M. née en 2006 dans la commune de Péréré, département du Borgou. Selon nos informations, les faits se sont déroulés dans le quartier Amawignon dans la commune de Parakou.  Agé de la cinquantaine, le Nigérian G. qui a loué dans la même maison que sa victime aurait commencé par abuser d’elle depuis l’année 2023 en l’absence de la mère de cette dernière.

 

Étant commerçant, il utiliserait de l’argent pour attirer la fille et à la fin de son besogne, lui donnerait 500 francs CFA, selon le procès-verbal. Le 15 février 2024, la fille, croyant que sa mère dormait, serait sortie vers 23h30 pour rejoindre le Nigérian dans sa chambre. Sa maman qui a quitté la chambre vers minuit se demandant où sa fille peut aller à une heure tardive, aurait décidé de l’attendre dans la cour. Aux environs de 2h du matin, elle a vu sa fille sortir de la chambre du Nigérian.

 

LIRE AUSSI : CRIET : 07 ans de prison requis contre 11 jeunes présumés gaymans arrêtés à un anniversaire à 03 heures du matin à Parakou

 

 

Le lendemain, elle s'est plainte au commissariat de Parakou qui a interpellé et gardé à vue le mis en cause. Le jeudi 22 février 2024, ils ont été présentés au parquet du tribunal de Parakou qui a auditionné le Nigérian en présence de la victime et de ses parents.

 

Après avoir pris connaissance des procès-verbaux et après audition, le parquet a décidé de placer le Nigérian sous convocation pour le 19 mars 2024. Mais depuis sa libération, le Nigérian qui habite la même maison que sa victime et ses parents n'y est jamais retourné. Il ne serait plus revenu dans la maison où il a loué dans le quartier Amawignon. Aujourd'hui, les parents de la victime se demandent comment cette affaire sera dénouée et appellent les autorités à l'aide.
 

 

 

 

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire