Publicité

Bénin : un pépé en prison pour avoir mis en vente son petit-fils à 10 millions FCFA à Hêvié

Un homme âgé d'une soixantaine d'années séjourne désormais à la prison civile d'Abomey-Calavi après son arrestation par la police à Hêvié. Le pépé voulait vendre son petit-fils à 10 millions FCFA.

Image d'illustration

Image d'illustration

Un présumé trafiquants d'êtres humains mis aux arrêts. C'est l'histoire d'un conducteur de taxi-moto qui voulait vendre son petit-fils d'un an pour la coquette somme de 10 millions FCFA à Hêvié mais qui a été ralenti dans son projet.

 

Le pépé sexagénaire a été arrêté le mercredi 14 février 2024 par le commissariat de l’arrondissement de Hêvié suite à une alerte d’un cas de trafic d’être humain en cours au quartier Hêvié-Houinmè. « Le présumé trafiquant a contacté un de ses amis lui demandant de chercher un client en vue de vendre son petit-fils pour des pratiques occultes à un montant de dix millions (10.000.000) de francs CFA. Exaspéré par ce plan machiavélique, l’ami alerte le commissariat de l’arrondissement de Hêvié qui se transporta sans désemparer au domicile du mis en cause en vue de son interpellation », indique le communiqué de la police républicaine.

 

LIRE AUSSI : Bénin : un anniversaire finit en 7 ans de prison et 28 millions CFA d’amendes pour 14 jeunes gaymans arrêtés à Parakou

 

Une fois sur les lieux, les policiers découvrent que le sexagénaire, conducteur de taxi moto, est effectivement en possession de son petit-fils âgé d’environ un an. Arrêté et transporté au commissariat, il a reconnu les faits et a avoué aux policiers qu’il nourrissait l'ambition de le vendre et avait contacté un ami à cet effet.

 

Après quelques jours de garde à vue, le pépé sexagénaire a été présenté le lundi 19 février 2024 au procureur de la République près le tribunal d’Abomey-Calavi qui l'a placé en détention provisoire à la prison civile d’Abomey-Calavi.
 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Affaire 780 kg de drogue au Bénin : le parquet de la CRIET demande la liberté pour le gardien du Libanais Jean Azar

En absence du Libanais, Jean Azar, évacué à l'étranger pour des raisons sanitaires, le parquet spécial...

Entrée du tribunal de Natitingou

Tensions à Natitingou suite à une bavure policière : 4 policiers et l'auteur de la vidéo en prison, la population réclame justice

Le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou a été le théâtre de vives tensions...

L'activiste du bloc républicain, Romaric Boco

Harcèlement du ministre Tonato : le parquet de la CRIET demande la remise en liberté de Romaric Boco contre 5 millions FCFA de caution

Ce lundi 15 avril 2024, la première audience dans le procès de Romaric Boco, jeune acteur politique du...

Publicité

Commentaires

Dansou

Roger

22-02-24 à 10:33

Laisser un commentaire