Publicité

Angleterre : dépisté d’un cancer, le roi Charles III suspend ses apparitions publiques

Le roi Charles III d'Angleterre, âgé de 75 ans, souffre d’un cancer et va donc suspendre ses apparitions publiques, selon un communiqué rendu public le lundi 05 février 2024 par le Buckingham Palace.

Le roi Charles III d'Angleterre

Le roi Charles III d'Angleterre

Après la mort de la Reine d’Angleterre Élisabeth II, son fils Charles III a accédé au trône en septembre 2022. Environ dix-sept mois après sa prise de fonction, le Roi d’Angleterre devra suspendre ses sorties publiques pour cause de maladie. Il souffre d’un cancer, informe le palais royal. « Au cours de la récente intervention pour une hypertrophie bénigne de la prostate, un problème distinct a été constaté et des tests ultérieurs ont permis d'identifier une forme de cancer », peut-on lire dans le communiqué du Palais de Buckingham.

 

Ainsi, le roi d'Angleterre va diminuer ses sorties publiques sur demande de ses médecins. Charles III a entamé le lundi 5 février 2024, « un programme de traitements réguliers, au cours duquel les médecins lui ont conseillé de reporter ses activités publiques », indique la même source. Le même communiqué précise que le Roi continuera « à s'occuper des affaires de l'État et des tâches administratives comme à l'accoutumée ».

 

Le successeur de la Reine Elizabeth II demeure « très optimiste »

 

Même après avoir suspendu ses sorties publiques, Charles III n’est pas trop affecté par sa maladie. Selon le palais de Buckingham, il « reste très optimiste quant à son traitement et se réjouit à l'idée de reprendre ses fonctions publiques dès que possible ». 

 

LIRE AUSSI : Royaume-Uni : démission de la première ministre Liz Truss

 

Charles III a reçu le soutien de plusieurs personnalités du monde, à l’instar du Premier ministre britannique Rishi Sunak, de la Présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, du Président américain Joe Biden, du Président français Emmanuel Macron, du maire de Londres, Sadiq Khan et du leader de l'opposition britannique Keir Starmer.

Dans la même catégorie
Le président ivoirien, Alassane Ouattara (à gauche) et son homologue burkinabé Ibrahim Traoré (à droite). ©J.A

Accusations de déstabilisation du Burkina : le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima Ouattara répond à Ibrahim Traoré

Interrogé par le magazine Jeune Afrique, le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima a catégoriquement...

Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire