Publicité

Bénin : le parlement ratifie l'accord de coopération monétaire de l'UEMOA sur la monnaie Eco

Le parlement béninois a ratifié mardi 23 janvier 2024 l'accord de coopération monétaire de l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) concernant la nouvelle monnaie Eco. Lors d'une séance plénière, les députés de la 9ème législature, sous la direction du président de l'Assemblée nationale Louis Gbèhounou VLAVONOU, ont voté en faveur de cette ratification.

Entrée du parlement béninois à Porto-Novo. © Présidence du Bénin

Entrée du parlement béninois à Porto-Novo. © Présidence du Bénin

Il est désormais ratifié par le Bénin l'accord de coopération monétaire de l'UMOA sur la monnaie Eco qui va remplacer le franc CFA. Cinq des sept points inscrits à l'ordre du jour de la plénière au parlement ont été discutés et approuvés mardi 23 janvier 2024, en présence du Garde des sceaux, ministre de la Justice et de la législation, Yvon Détchénou. L'accord de coopération monétaire, signé à Abidjan le 21 décembre 2019 entre les gouvernements des États membres de l'UEMOA et le gouvernement français, a été voté à l'unanimité des députés présents et représentés.

 

Le groupe parlementaire "Les Démocrates" a justifié son vote favorable par le biais d'une déclaration lue par son président, l'honorable Nouréni Atchadé.

 

L'accord sur l'Eco, tel qu'énoncé dans le rapport de la Commission des finances et des Échanges, comprend un préambule ainsi que dix articles répartis en cinq titres. Ces articles abordent divers aspects, tels que les définitions, les principes relatifs au rôle de la République française, les relations entre la République française et l'UEMOA, les dispositions applicables à la prévention et à la gestion de crise, ainsi que les dispositions finales.

 

LIRE AUSSI : Passage du franc CFA à la monnaie unique Éco : le ministre béninois de la justice évoque une nouvelle échéance qui pourrait ne pas tenir

 

L'objectif de cet accord est de moderniser l'UEMOA en mettant en place un ensemble de réformes qui faciliteront son extension progressive à d'autres pays de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. Parmi les principales décisions contenues dans cet accord figurent l'arrêt de la centralisation des réserves de changes au Trésor français, le transfert des ressources disponibles dans le compte d'opération et de fermeture de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest, ainsi que le retrait de tous les représentants français des organes de décision et de gestion de l'UEMOA.

 

La ratification de cet accord monétaire démontre la volonté du Bénin de poursuivre sa coopération avec les États de la sous-région et de promouvoir l'intégration régionale. Selon la Commission des finances du parlement béninois cet accord préserves les paramètres économiques clés de stabilité monétaire et de résilience de la monnaie de l'UEMOA, tels que le maintien de la parité fixe avec l'euro et la garantie de convertibilité illimitée de la monnaie par la France, le nouvel accord contribuera à renforcer la confiance des acteurs économiques et à favoriser le développement de la région.

 

Par ailleurs, sa ratification constitue une étape importante dans le processus d'introduction de la monnaie Eco et marque l'engagement du Bénin en faveur d'une intégration économique régionale plus poussée au sein de l'UEMOA. Cette décision ouvre la voie à une nouvelle ère monétaire pour l'UEMOA et représente un pas de plus vers une plus grande autonomie financière pour les pays membres.

 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire