Publicité

Tinubu suspend la plus jeune ministre du Nigeria après un scandale de 585 millions de nairas

Ce lundi 8 janvier 2024, le président du Nigeria Bola Tinubu a suspendu de ses fonctions avec effet immédiat la ministre des Affaires humanitaires et de la Lutte contre la pauvreté, Betta Edu. Il est reproché à la plus jeune ministre du Nigeria d'être impliquée dans un présumé scandale de détournement de 585 millions de nairas au sein du ministère.

La ministre des affaires humanitaires Betta Edu et le président Bola Tinubu

La ministre des affaires humanitaires Betta Edu et le président Bola Tinubu

Une affaire de présumé détournement de plusieurs millions de nairas coûte cher à la ministre des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté du Nigeria. Dans un communiqué publié ce lundi 8 janvier 2024, le conseiller spécial pour les médias et la publicité du président Bola Tinubu, Ajuri Ngelale, a annoncé que la ministre des affaires humanitaires, Betta Edu, a été suspendue de ses fonctions.

 

Cette décision de suspension, a-t-il indiqué, a été prise conformément à l'engagement du président nigérian de respecter les normes les plus élevées d'intégrité, de transparence et de responsabilité dans sa gestion du pays. « Le Président charge également le président exécutif de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) de mener une enquête approfondie sur tous les aspects des transactions financières impliquant le ministère fédéral des Affaires humanitaires et de la Lutte contre la pauvreté, ainsi qu'une ou plusieurs agences relevant de celui-ci », détaille le communiqué.

 

LIRE AUSSI : Bénin-Nigéria : Patrice Talon discute avec Bola Tinubu de l'amélioration des relations commerciales 

 

Après sa suspension, la ministre suspendue a été invitée à passer service au secrétaire permanent du ministère fédéral des Affaires humanitaires et de la réduction de la pauvreté. Selon le communiqué, le président Bola Tinubu lui demande de coopérer pleinement avec les autorités chargées de l'enquête sur ce scandale de détournement.

 

Un scandale de détournement de 585 millions de nairas 

 

Selon le journal nigérian The Guardian, Bola Tinubu a ordonné le dimanche 7 janvier 2024 une enquête approfondie sur le prétendu scandale de détournement de 585 millions de nairas au ministère des Affaires humanitaires et de la réduction de la pauvreté dirigé par Betta Edu.

 

Cette demande du chef de l'État nigérian fait suite à des dénonciations. Plusieurs groupes et individus ont exprimé leur indignation et  exigé une enquête sans entrave sur la note divulguée par le ministre des Affaires humanitaires et de la réduction de la pauvreté, Betta Edu. Cette note ordonne au comptable général de la Fédération, le Dr Oluwatoyin Madein, de verser 585 millions de nairas sur des comptes bancaires personnels. Des pratiques jugées douteuses et dénoncées.

 

La ministre Betta Edu âgée de 37 ans, est la plus jeune ministre du cabinet du président Tinubu et est considérée comme un proche allié du président. La suspension d'un ministre est un phénomène rare au Nigeria.  La Docteure Betta Edu est la première à perdre son emploi depuis l'entrée en fonction du président Tinubu en mai de l'année dernière
 

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire