Publicité

TikTok fouille dans vos données personnelles

Le réseau social chinois, informe que ses employés pourront consulter les données personnelles des utilisateurs à partir du 02 décembre 2022. Un changement dans les politiques de confidentialité que le groupe chinois essaie de justifier par une meilleure expérience d’utilisation.

Logo du réseau social Tiktok

Logo du réseau social Tiktok

TikTok s’infiltre un peu plus dans notre vie privée. Le géant chinois des réseaux sociaux a annoncé mercredi 02 novembre 2022 que certains de ses employés auront accès aux données personnelles des utilisateurs. Cette nouvelle politique de confidentialité sera effective le 02 décembre 2022 et concernera l’espace économique européen. TikTok veut externaliser le traitement des données à d’autres pays, y compris la Chine. “ Nous autorisons certains employés de notre groupe situés au Brésil, au Canada, en Chine, en Israël, au Japon, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Corée du Sud et aux États-Unis à accéder, à distance, aux données des utilisateurs de TikTok.” peut-on lire sur le blog du réseau social.

 

Pourquoi ce changement de politique ?

 

Elaine Fox, la responsable de la confidentialité de TikTok en Europe, informe que les données des utilisateurs européens sont stockés aux États-Unis et à Singapour. Elle justifie cette autorisation d’accès aux données des utilisateurs accordée à certains employés par “un besoin avéré (des données, NDLR) pour effectuer leur travail”. Ces employés pourront ainsi bien accomplir leur mission qui est de “faire fonctionner la plateforme et garantir une expérience TikTok fiable, agréable et sûre”.

 

Selon le journal britannique Guardian, les données des utilisateurs pourraient être utilisées “pour effectuer des vérifications sur certains aspects de la plateforme”. Aussi, elles pourraient être utiles pour améliorer les performances des algorithmes de recommandations de TikTok, et permettre de repérer les comptes automatisés.

 

Tiktok assure faire tout dans les règles de l’art

 

Dans sa publication, la représentante du réseau social en Europe tente de rassurer. Elle précise qu’un nombre limité d’employés aura accès “aux données des utilisateurs européens”. Aussi, la consultation des données se fera “sous réserve d'une série de contrôles de sécurité et de protocoles d'approbation robustes, et au moyen de méthodes reconnues par le RGPD (l'accord général de l'UE sur la réglementation concernant la protection des données, NDLR)”.

 

Elle rajoute également que “TikTok ne collecte pas d'informations de localisation précises, qu'elles soient basées sur la technologie GPS ou autre, auprès des utilisateurs en Europe”.

 

Tiktok a-t-il une idée derrière la tête ?

 

En juillet dernier, plusieurs autorités de régulation des données en Europe ont contraint TikTok à mettre un de ses programmes sur pause. Ce programme consistait à afficher des publications personnalisées, et ce, sans l’accord préalable des utilisateurs. TikTok veut-il mener à bout son projet sans le révéler ?

 

Plusieurs représentants et élus américains accusent le réseau social d’être contrôlé par le gouvernement chinois. Le réseau social est aussi au centre de deux enquêtes de la Commission irlandaise de protection des données. Elle s’interroge sur sa méthode de collecte des données de ses utilisateurs mineurs et sur le transfert de données vers la Chine.

 

Le réseau social TikTok compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs dans le monde. Cette mise à jour de sa politique de confidentialité ne concerne pour le moment que l’espace économique européen. Concernera-t-elle très prochainement les pays de l’Afrique et des autres continents ? Cette question reste en suspens pour le moment.
 

Dans la même catégorie
Des hackers nord-coréens. Image d'illustration

Des pirates nord-coréens s'infiltrent dans des entreprises américaines en se faisant embaucher

Trois ressortissants nord-coréens ont réussi à se faire embaucher dans de grandes multinationales américaines...

L'OCRC alerte sur la plateforme d'investissement frauduleuse AzureCharge

Arnaque au nom de Patrice Talon : l’OCRC alerte sur la plateforme d'investissement frauduleuse AzureCharge

L'Office centrale de la répression de la cybercriminalité (OCRC ) a alerté sur une arnaque organisée...

Image d'illustration

Bénin : voici la date de passage des numéros de téléphone de 8 à 10 chiffres

La date du changement des numéros de téléphone au Bénin est désormais connue. Les numéros de téléphone...

Publicité

Commentaires

Régis HKR

Les réseaux sociaux sont comme des drogues qui détruisent nos vies à petit coup. Vraiment on aura tout vu dans ce monde, on parle bien de données personnelles. Ahooooooo!!!

04-11-22 à 09:00

Laisser un commentaire