Publicité

Niger-Togo : Faure Gnassingbé dribble la CEDEAO et reçoit le général Tiani pour signer plusieurs accords de coopération

Le président de la junte au Niger, le général Abdourahamane Tiani effectue ce vendredi 8 décembre 2023 une visite au Togo chez son homologue Faure Gnassingbé. Plusieurs accords de coopération seront signés entre Niamey et Lomé. Cette visite apparaît comme un dribble du président togolais à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Le Général Abdourahamane Tiani au Togo chez Faure Gnassingbé

Le Général Abdourahamane Tiani au Togo chez Faure Gnassingbé

Lomé a déjà tourné la page du président Mohamed Bazoum et s'est désormais rangé du côté de la junte dirigée par le général Tiani. Le Togo de Faure Gnassingbé reçoit même les nouvelles autorités du Niger.  Pour sa première visite dans un pays non dirigé par un putschiste, le général Tiani a choisi le Togo, son allié depuis le coup d'État du 26 juillet 2023.

 

Ce vendredi 8 décembre 2923,  le président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, accompagné d'une importante délégation ministérielle, s'est envolé de Niamey pour le Togo dans le cadre d'une visite de travail et d'amitié. La délégation du général Tiani est composée de plusieurs ministres de son régime dont celui de la Défense, le général Salif Mody,  homologue des Affaires étrangères, Yaou Bakary Sangaré. Le général Tiani a été reçu par le président Faure Gnassingbé au palais présidentiel à Lomé.

 

 

Selon le compte X (ex-twitter) du CNSP, cette visite s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre le Niger et le Togo.  Elle doit également permettre au chef d'Etat togolais et son homologue nigérien d'échanger sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun. « Plusieurs accords de coopération devraient être signés à cette occasion pour dynamiser la coopération nigéro-togolaise dans différents domaines stratégiques tels que la défense, les transports, le commerce ou encore la diplomatie », indique le CNSP. 

 

La visite au Togo du général Abdourahamane Tiani apparaît comme une reconnaissance officielle de la junte nigérienne par le régime de Faure Gnassingbé. Car, la CEDEAO a imposé de lourdes sanctions économiques contre le Niger depuis le coup d'État du 26 juillet 2023. Aucun pays membres de cette organisation régionale dont les autorités sont issues d'une élection ne coopère plus avec le Niger.

 

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Bruno

Les états quoiqu'on dise, sont libres de leur pensée et de leurs actions. Faure Gnassingbé s'est illustré depuis le lendemain du coup de force. Je le félicite pour sa fidélité.

19-12-23 à 02:34

Alassane Ibrahima

La CEDEAO devrait suspendre toutes les sanctions contre le Niger parce que si juste api se maintenir au pouvoir c'est parce que la population consent. La volonté du peuple est la volonté de dieu. Les nigériens et nigériennes voulaient effectivement un changement de régime.

15-12-23 à 05:03

Nicodeme

Le bien domine le mal, la lutte continue jusqu'a la victoire finale.

09-12-23 à 05:57

Top-c

Le togolais connais les bonnes affaires

08-12-23 à 08:21

Comlan

Lire:Faure

08-12-23 à 04:42

Comlan

Faire sait que le vin est tiré.Ilsait là où se trouvent les intérêts de son pays.Il n'agit pas aveuglément.Qui est con ?

08-12-23 à 04:41

Laisser un commentaire