Publicité

Burkina : les premiers mots de Guillaume Soro après sa rencontre avec Ibrahim Traoré

L'ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro a rencontré ce mardi 21 novembre 2023 le capitaine Ibrahim Traoré. Les premiers mots de Guillaume Soro après sa rencontre avec le président du Faso.

L'ex-premier ministre  ivoirien Guillaume Soro et le Capitaine Ibrahim Traoré

L'ex-premier ministre ivoirien Guillaume Soro et le Capitaine Ibrahim Traoré

Après Niamey, Guillaume Soro est à Ouagadougou. En froid avec son ancien mentor Alassane Ouattara, l'ex-premier ministre Guillaume Soro poursuit son périple dans les pays non-favorables au régime ivoirien. Ce mardi 21 novembre 2021, Soro a été reçu par le capitaine Ibrahim Traoré, chef de l'État du Burkina Faso.

 

Dans un communiqué publié par son mouvement politique, Générations et peuples solidaires (GPS), l'ex-premier ministre ivoirien « exprime sa profonde gratitude envers le Capitaine lbrahim Traoré, Président de la Transition au Burkina Faso, pour l'accueil chaleureux et les échanges constructifs lors de l'audience qu'il a bien voulu lui accorder ».

 

 

Saluant un homme d'État animé par une vision claire et déterminé à rétablir la paix, la sécurité et la réconciliation au Burkina Faso,  Guillaume Soro « exprime également sa profonde gratitude envers le peuple burkinabè, pour son hospitalité et sa gentillesse légendaires ». Pour Guillaume Soro, le Burkina Faso « continue d'incarner admirablement les valeurs d'intégrité et de dignité, fidèle en cela à sa réputation de terre d'asile pour tous les opprimés ».

 

 

« Soro réaffirme son soutien plein et entier à la lutte héroique du peuple burkinabé pour le rétablissement de la sécurité sur l'ensemble de son territoire et affirme sa disponibilité à contribuer au renforcement des liens d'amitié et de fraternité entre les peuples du Burkina Faso et de la Côte d'ivoire », précise le communiqué.


Ex-candidat recalé à la présidentielle de 2020 en Côte d'Ivoire, Guillaume Soro est recherché par la justice de son pays. Sous le coup d'un mandat d'arrêt, Soro fuyait et vivait en exil depuis 2019. Mais, il a mis fin à son exil début novembre 2023 avant de réapparaître au Niger où il est reçu par le président de la transition, le Général Tchiani. L'ex-lieutenant de l'actuel président ivoirien Alassane Ouattara, impliqué dans la crise électorale de 2010-2011, Guillaume Soro a été condamné, à Abidjan, à la prison à perpétuité pour « atteinte à la sûreté de l'État » pour de présumés faits commis fin 2019.

 

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire