Publicité

Au Liberia, le président George Weah battu par l'opposant Boakai lors de la présidentielle

Président du Libéria et légende du football, George Weah a reconnu sa défaite devant l'opposant Joseph Boakai lors du second tour de la présidentielle. Weah a déclaré qu’il était « temps de faire passer l’intérêt national avant l’intérêt personnel ».

Le président du Libéria George Weah

Le président du Libéria George Weah

Une première au Libéria. Le président libérien George Weah accepte sa défaite devant l'opposant Joseph Boakai après un scrutin présidentiel âprement discuté. Les résultats du second tour de l'élection présidentielle au Libéria montrent que Joseph Boakai est en tête avec près de 51 pour cent des voix. Des résultats qui consacrent la défaite du chef de l'État Georges Weah. « Les résultats annoncés ce soir, même s'ils ne sont pas définitifs, indiquent que Joseph Boakai est dans une avance que nous ne pouvons pas dépasser », a déclaré Georges Weah dans un discours diffusé sur la radio nationale.

 

 Il a déclaré que son parti, le CDC, « a perdu les élections mais que le Libéria a gagné », ajoutant : « C'est le moment de faire preuve de bienveillance dans la défaite ». Le nouveau président élu Joseph Boakai, âgé de 78 ans, avait perdu largement face à George Weah, 57 ans, lors de l'élection présidentielle en 2017. La victoire de Joseph Boakai à la présidentielle de 2023 sonne comme une revanche de la présidentielle 2017. Avec plus de 99,5 pour cent des bureaux de vote ayant déclaré le résultat des votes après le second tour du mardi 14 novembre 2023, Joseph Boakai obtient 50,89 pour cent des suffrages exprimés, selon la commission électorale.

 

 

 L'opposant avait 28 000 voix d'avance sur Weah, selon les chiffres publiés le vendredi 17 novembre 2027. Les deux hommes ont terminé au coude à coude au premier tour avec une avance nationale de seulement 7 126 voix pour Weah. L'élection de George Weah, le premier footballeur africain à remporter à la fois le trophée du Joueur mondial de l'année de la FIFA et le Ballon d'Or, avait suscité de grands espoirs de changement au Libéria, touché par plusieurs années de guerres civiles consécutives. Mais les critiques ont accusé son gouvernement de corruption et de ne pas avoir tenu sa promesse d'améliorer la vie des plus pauvres. Les États-Unis ont félicité « le président élu Boakai pour sa victoire et le président Weah pour son acceptation pacifique des résultats ».

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire