gaie-pub

Cour constitutionnelle du Bénin : Les raisons de la démission de Joseph Djogbénou

Au Bénin, le professeur Joseph Djogbénou a évoqué ce mercredi 13 juillet 2022 les raisons de sa démission de la Cour constitutionnelle du Bénin. C’est au cours d’une conférence de presse organisée à Cotonou.

Le professeur Joseph Djogbénou lors de la prestation de serment du président Patrice Talon en mai 2021. © Présidence du Bénin

Le professeur Joseph Djogbénou lors de la prestation de serment du président Patrice Talon en mai 2021. © Présidence du Bénin

Pourquoi le président de la plus haute juridiction constitutionnelle du Bénin a décidé de quitter ses fonctions avant la fin de son mandat prévue en 2023 ? La nouvelle de la démission de ce fidèle du président Patrice Talon a surpris plus d’un. Dans un communiqué rendu public le mardi 12 juillet 2022, le Secrétaire général de la Cour constitutionnelle du Bénin, Gilles Badet annonce la nouvelle. « Le Vice-président de la Cour constitutionnelle, M. Razaki AMOUDA-ISSOUFOU a reçu ce jour, mardi 12 juillet 2022, la lettre de démission de M. Joseph DJOGBENOU en sa qualité de conseiller et consécutivement de Président de la Cour constitutionnelle », peut-on lire. Le communiqué rendu public par la Cour constitutionnelle du Bénin n’évoque pas les motifs de cette démission.

Mais devant la presse ce mercredi 13 juillet 2022, le désormais ex-président de la Cour constitutionnelle a décidé de donner les motifs de sa démission. Au cours de cette conférence, Joseph Djogbénou indique que sa démission résulte de son envie de « renoncer au confort institutionnel » et « renouveler avec la politique ». « Il m’est apparu nécessaire de retrouver ma famille politique qui est l’Union Progressiste. Cette décision est nécessitée par l’appel de la conscience. J’ai souhaité reprendre l’engagement politique là où je l’avais laissé. Je souhaite que l’Union progressiste accepte mon retour », a-t-il déclaré.

 

Il m’est apparu nécessaire de retrouver ma famille politique qui est l’Union Progressiste. Cette décision est nécessitée par l’appel de la conscience. J’ai souhaité reprendre l’engagement politique là où je l’avais laissé. Je souhaite que l’Union progressiste accepte mon retour.

 

‘’Candidat à tout’’ ce que son parti lui demandera de faire

Si l’homme de droit annonce son retour au sein de l’Union progressiste (UP), Joseph Djogbénou confirme également sa disponibilité à servir cette formation politique soutenant le président Patrice Talon. « Je suis candidat à tout ce que mon parti me demandera de faire », affirme-t-il. Pour l’avocat, son retour à l’UP consacre sa volonté de se « remettre dans l’engagement politique (…) et dans la construction politique ». 

Malgré tous les rôles politiques déjà joués par le passé, Djogbénou estime que beaucoup de choses sont encore à faire ». « En ma qualité d’un intellectuel engagé, il paraît nécessaire de renoncer au confort institutionnel et se remettre en chemin, en parcourant monts et vallées, les villages, les quartiers, les arrondissements et faire en sorte que nos compatriotes comprennent mieux ce qu’au plan politique, on leur offre. », renchérit-il.

 

 En ma qualité d’un intellectuel engagé, il paraît nécessaire de renoncer au confort institutionnel et se remettre en chemin, en parcourant monts et vallées, les villages, les quartiers, les arrondissements et faire en sorte que nos compatriotes comprennent mieux ce qu’au plan politique, on leur offre.

 

Avocat du président Patrice Talon, Joseph Djogbénou a été nommé ministre de la Justice et de la législation après l’élection de ce dernier en mars 2016. En juin 2018, Joseph Djogbénou est élu président de la Cour constitutionnelle du Bénin pour un mandat de cinq ans.  Après quatre années passées à la tête de la Cour constitutionnelle du Bénin, Joseph Djogbénou est le premier président de cette juridiction à démissionner de son poste. Et ce, une année avant la fin de sa mandature. Cette démission Intervient à quelques mois des Législatives prévues en janvier 2023.


 

Dans la même catégorie
Des membres du gouvernement béninois en Conseil des ministres

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions de la session extraordinaire du mardi 26 septembre 2023

Le Gouvernement béninois s'est réuni ce mardi 26 septembre 2023 sous la présidence de Patrice Talon.

Un logo du magazine Jeune Afrique

Burkina Faso : Jeune Afrique suspendu par le Gouvernement pour désinformation et intoxication

Au Burkina, le magazine Jeune Afrique a été suspendu ce lundi 25 septembre 2023 pour désinformation et...

Assimi Goita, président de la transition

Mali : la présidentielle de février 2024 reportée par la junte, les raisons

Au Mali, la junte militaire dirigée par Assimi Goïta a annoncé ce lundi 25 septembre 2023, le report...

gaie-pub

Commentaires

Dina

C'est le pays qui est doux à l'heure là

01-10-22 à 03:19

Laisser un commentaire